Éditorial :

Un sacré casse-tête à venir

Avec 3 victoires en 3 matchs en Ligue 1 ainsi que la qualification pour les phases de groupes de la Coupe de la Confédération CAF, nous avons démarré notre saison sur les chapeaux de roue. L’enchaînement des matchs est sacrément rythmé et nous avons encore trois matchs à disputer au cours des 8 prochains jours afin de mettre notre calendrier à jour.

 

Dans ce contexte, certains Actionnaires insistent sur l’importance d’opérer un turn-over de la part du coach pour permettre aux joueurs de récupérer et de disposer de joueurs frais sur le terrain. Il s’agit bien évidemment d’une donnée prise en compte par Julien CHEVALIER pour composer ses équipes et, à l’exception de certains postes et joueurs clés (seuls notre gardien de but, CISSÉ Karim, l’un de nos défenseurs centraux, COULIBALY Souleymane et notre avant-centre KONATÉ Karim ont débuté tous les matchs), tous les autres joueurs ont été à tour de rôle sur le terrain, sur le banc ou en tribunes. Si la récupération est importante, d’autres critères sont également à prendre en compte comme l’équilibre de l’équipe, les capacités de récupération différentes selon les joueurs, le niveau de forme actuel ou encore l’importance du match ou aussi l’adversaire. Faire tourner est également un acte important de management qui agit sur le plan psychologique afin de maintenir tout l’effectif concerné pour autant que chaque joueur le mérite. Il n’y a rien d’automatique, chaque minute jouée devant être conquise par les joueurs lors des séances d’entraînement. Nous avons vu que notre entraîneur principal n’a pas hésité cette saison, à plusieurs reprises, à sortir un joueur entré sur le terrain quelques minutes auparavant. Aucune complaisance et un niveau d’exigence très élevé. Voilà l’une des clés de la réussite et de la performance.

 

Cela est d’autant plus vrai que le premier semestre de 2022 s’annonce particulièrement compliqué avec un calendrier en forme de casse-tête. En effet, il est possible que nous ne puissions pas jouer en Ligue 1 avant la fin du mois de Mars 2022 : le mois de Janvier (à partir du 9) sera occupé par la Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun et devrait voir notre Ligue 1 s’arrêter. Suivront, dans la foulée, 6 week-ends occupés par nos 6 matchs de groupe de la Coupe de la Confédération CAF dès le 11 Février jusqu’au 20 Mars, en espérant que nous pourrons jouer nos matchs sur le sol ivoirien dès lors qu’à ce jour, aucun stade n’a obtenu d’homologation par la CAF pour ces compétitions. Si nous devions, à l’instar des Eléphants, disputer nos matchs de groupe au Bénin ou ailleurs, il s’agirait d’un sacré camouflet pour notre pays et nos instances sportives. Espérons qu’une solution sera trouvée d’ici-là, en sachant que les jours sont comptés pour obtenir le précieux sésame.

 

Malgré ce très bon début de championnat, au vu des circonstances énoncées ci-dessus, il faudra, dans tous les cas, être très fort pour être compétitif sur tous les tableaux et conserver notre titre.

 

Benoît YOU