Éditorial :

Tout s’accélère

Avec la fin de l’année 2021 et ses feux d’artifice, de nombreuses échéances pointent à l’horizon du monde du football ivoirien.

 

Par ordre chronologique, il y aura d’abord les deux matchs des Éléphants, décisifs pour espérer poursuivre leur route vers le Qatar 2022. Le Mozambique à Cotonou d’abord (à ne pas négliger), puis le duel fratricide face aux Lions indomptables à Douala pour obtenir la seule place du groupe qualificative pour le dernier tour. Au laboratoire de Sol Béni, les pachydermes se préparent sérieusement et espérons que, comme souvent, notre centre d’entraînement leur porte bonheur !

 

Ensuite, notre chère Ligue 1 qui s’est tant fait attendre s’élancera pour un long voyage de 7 mois entre Abidjan et Gagnoa avec 182 matchs à disputer en vue de désigner le champion national. En tant que tenants du trophée et recordmen du nombre de titres de champion remportés (27), nous remettrons notre cœur à l’ouvrage pour accrocher une 28e étoile à notre palmarès.

 

À peine les affaires nationales engagées qu’il faudra les mettre de côté pour se tourner vers les compétitions africaines et notamment la Coupe de la Confédération et tenter d’empocher le ticket pour la phase de groupes contre notre adversaire angolais dans une double confrontation prévue le samedi 27 novembre à Abidjan et le dimanche 5 décembre à Luanda.

 

Nous suivrons également avec attention les élections du Comité Exécutif de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) qui doivent se tenir à la fin du mois de décembre et clore ainsi la période de normalisation. Même s’il n’est pas encore l’heure d’un quelconque bilan, de nombreuses leçons seront à tirer de la manière dont les responsables du Comité de normalisation ont piloté la FIF et notamment les relations emplies de respect et de transparence avec leurs mandants que sont les clubs. Tout ce qu’il y a de plus normal dans une relation mandants/mandataires, mais que le Comité Exécutif déchu avait balayé pour imposer ses volontés sans aucun esprit de concertation.

 

Les 6 prochaines semaines s’annoncent donc d’ores et déjà bien remplies et cela débutera dès ce samedi 13 novembre avec un rendez-vous important pour notre club, que nous organisons chaque année depuis 2005 et qui réunit la grande famille des partenaires de l’ASEC Mimosas autour d’un grand tournoi convivial. Nous sommes heureux qu’il retrouve sa place dans notre calendrier après une année d’absence pour les raisons que nous connaissons tous. Que la fête soit belle et qu’elle renforce les liens entre notre Association et tous ceux qui la soutiennent.

Benoît YOU