GROS PLAN YAO : Kouassi Attohoula (Meilleur défenseur et 3e Mimos de la saison écoulée) :

Attohoula, l’intraitable

Après une saison remarquable au poste de latéral droit, les Internautes et les auditeurs de RJN ont désigné YAO Kouassi Attohoula (24 ans), formé à l’Académie MimoSifcom, comme le meilleur défenseur jaune et noir et le troisième Mimosas de l’année derrière ses coéquipiers KI Aziz Stéphane et KONATÉ Karim.

De l’ASEC Mimosas à l’ASEC Mimosas en passant par l’Alliance de l’Indénié (Ligue 2), le WAC (Williamsville Athletic Club- L2), l’OC Khouribga (Botola Pro Marocaine (L1)), le Kawkab Marrakech (Botola Pro Marocaine (L1)), puis de nouveau par l’OC Khouribga, le latéral gauche mimosas, YAO Kouassi Attohoula, a pris le temps d’arriver à maturité et d’acquérir de l’expérience pour comprendre qu’il lui fallait revenir se relancer dans le club de ses débuts.

Reculer

pour mieux sauter

 

À 24 ans et 8 mois, ce défenseur teigneux, formé à l’Académie MimoSifcom entre 2007 et 2013, a retenu la leçon selon laquelle l’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs et que parfois, il faut savoir reculer pour mieux sauter. « Je n’ai pas eu la même chance que certains camarades de l’Académie MimoSifcom d’évoluer en équipe professionnelle de l’ASEC Mimosas après ma formation. Cela m’a fait mal. Quand j’ai eu l’occasion d’aller jouer au Maroc, je n ‘ai pas hésité et cela m’a beaucoup forgé, même si cette aventure n’a pas été celle que je souhaitais. J’ai décidé de rentrer au pays pour me relancer », explique YAO Kouassi Attohoula.

 

Une belle saison

pour se refaire le moral

 

« Je dois dire aussi que c’est le Président Baky KONÉ et le coach Julien CHEVALIER qui ont favorisé mon retour en Côte d’Ivoire et à l’ASEC Mimosas et ce sont encore eux qui m’ont aidé à réussir mon intégration. À partir de là, j’ai beaucoup travaillé pour me faire une place dans le groupe et prouver que je méritais, comme certains camarades, de jouer à l’ASEC Mimosas à la fin de ma formation. Je suis content que les Actionnaires, les Internautes et les auditeurs de RJN, m’aient élu meilleur défenseur de l’équipe et le 3e Mimos de la saison 2020-2021 derrière KI Aziz Stéphane et KONATÉ Karim. Cela a fait plaisir à ma famille qui a compris que mon retour à l’ASEC Mimosas n’est pas un échec », se réjouit-il.

 

Toujours

de grandes ambitions

 

« La saison dernière, mon ambition était de devenir titulaire et d’être champion de Côte d’Ivoire. Je souhaite remporter encore la Ligue 1 ivoirienne et atteindre au moins les demi-finales de la Ligue des champions avec mon club. La Coupe d’Afrique sera une occasion de briller pour me faire remarquer et intéresser des clubs européens dans la perspective d’une carrière professionnellesur le Vieux continent », espère YAO Kouassi Attohoula.

 

Pour ce défenseur courageux, combatif, technique et expérimenté, cela est tout à fait possible. Car Attohoula l’intraitable est un excellent joueur promis à un bel avenir.