Éditorial :

19 coachs dans l’histoire !

Faustin COFFIE, SOKOURY André, ORLANDO, ANZIAN Jean-Baptiste, Guy FABRE (et KONAN Yoboué), Philippe TROUSSIER, MANGLÉ Eustache, Charles ROESSLI, ZARÉ Mamadou, Oscar FULLONE, Michel DECASTEL, TRAORÉ Idrissa « Saboteur », AKA Kouamé, Patrick LIEWIG, GOUAMÉNÉ Maxime, TRAORÉ Siaka « Gigi », AMANI Yao Lambert César et… Julien CHEVALIER !

 

Leur point commun ? Ils ont tous remporté au moins une fois le titre de Champion de Côte d’Ivoire avec l’ASEC Mimosas. Trois d’entre eux ont d’ailleurs réussi cette performance trois saisons consécutives : ANZIAN Jean-Baptiste en 1973, 1974 et 1975, Philippe TROUSSIER en 1990, 1991 et 1992 et enfin Patrick LIEWIG en 2004, 2005 et 2006.

 

Ce sont donc 27 titres de champion remportés avec 19 entraîneurs différents puisque le titre de la saison 1979-1980 doit être attribué à Guy FABRE et KONAN Yoboué, le premier étant décédé en cours de saison et remplacé par le second.

 

Voilà la prestigieuse lignée dans laquelle s’inscrit le nouvel entrant Julien CHEVALIER qui a brillamment conduit notre équipe vers ce nouveau titre.

 

Cette performance survient après plus de 5 années à la tête de l’Académie MimoSifcom au cours desquelles il fit l’apprentissage des réalités du football ivoirien et où il obtint d’excellents résultats en recrutant et formant de nombreux joueurs. Certains parmi ces joueurs sont aujourd’hui internationaux (KOSSONOU Odilon (A), KONAN Ghislain (A), OUATTARA Kalpi (A), KOUAO Franck (Olympiques), OUATTARA Zié (Olympiques), DAO Youssouf (Olympiques), TAPSOBA Abdoul Fessal (A du Burkina Faso) ou évoluent dans des clubs étrangers (en plus de ceux précédemment cités, AIDARA Mohamed, TRAORÉ Bénie, DIARRASSOUBA Salifou, LOUÉ Bayéré, OUATTARA Mohamed Aziz…). Le dernier groupe constitue l’ossature de l’équipe professionnelle championne de la saison (KONATÉ Karim, DIAKITÉ Oumar, FOFANA Halassane ou encore KOUADIO Fulgence).

 

Fort de ces 5 premières années à Sol Béni, puis de 2 saisons aux côtés de Claude LEROY avec la sélection nationale du Togo, il revint à l’ASEC Mimosas en 2019 pour relever un autre défi, celui d’entraîner notre équipe professionnelle. Si le bilan de la première saison si particulière (car interrompue avant son terme à cause de la pandémie) fut mitigé, celui de la saison 2020-2021 est largement positif avec la victoire finale dans toutes les compétitions (officielles ou non) disputées : Ligue 1, Le Tournoi Orange de la Fraternité et le match de gala inaugurant le stade Olympique Alassane OUATTARA !

 

Une belle montée en puissance qu’il conviendra bien évidemment de confirmer et reproduire dès la saison prochaine avec l’entrée en lice dans la plus prestigieuse des compétitions africaines, mais aussi dans les autres compétitions nationales, notamment la Coupe nationale.

 

Peu épargné par les critiques cette saison, certaines justifiées, d’autres moins, il sait que c’est le lot de ce métier souvent ingrat, mais si passionnant qu’il a choisi ! Malgré cela, avec son staff fidèle et ses joueurs, ils ont su maintenir le cap, vaille que vaille, en évitant de se disperser et en conservant en tête le seul objectif à atteindre jusqu’au bout.

 

Encore bravo et merci !

 

Benoît YOU