Éditorial :

Un groupe avec du caractère !

À peine commencé, nous voilà déjà à mi-championnat après seulement 3 semaines de compétition. Notre équipe étant exemptée de la 7e journée, profitons-en, comme les joueurs, pour reprendre notre souffle avant d’attaquer les 6 prochaines étapes qui nous mèneront ou pas vers la Superdivision.

 

Dans un premier temps, on peut retenir que toutes les équipes étaient bien affutées dès la 1ère journée et que l’ensemble des matchs furent âprement disputés. Pour preuve, aucun match ne s’est terminé avec un score de plus de 2 buts d’écarts et près de la moitié des rencontres (16 matchs sur 36) se sont soldées par un résultat nul.

 

À ce stade de la compétition, il serait hâtif de tirer une quelconque conclusion et de faire un pronostic sur le classement final de ces poules attribuant les 2 places qualificatives pour le tour suivant et la relégation vers la Ligue 2 pour les derniers de chaque groupe. Trop de points restent à distribuer et tout peut aller très vite, dans un sens comme dans l’autre.

 

En ce qui concerne notre équipe, leader de la Poule B, toujours invaincue après 6 matchs et disposant de 14 points sur 18 possibles, que peut-on retenir de cette 1ère phase ? Tout d’abord que si le chemin sera long et sinueux pour conquérir notre 27e titre de champion de Côte d’Ivoire, il eut été difficile de faire beaucoup mieux sur le plan comptable, même si cela aurait été une grande satisfaction pour nous, rappelant des performances qui ne nous sont pas inconnues.

 

De nombreux observateurs ont également relevé le « caractère » de cette équipe, composée d’un mélange de joueurs expérimentés (CISSÉ Abdoul Karim, AKA Essis Beaudelaire, Yann ZÉBRÉ, Tosséta Claude…) et de jeunes joueurs récemment formés à l’Académie MimoSifcom (KONATÉ Karim, DIAKITÉ Oumar, BOLOU Bi Hermann…). Prenant à leur compte le slogan du « Mur Jaune » : « On n’abandonne jamais », ils ont réussi à arracher deux victoires dans le temps additionnel contre le Stella Club d’Adjamé et l’AS Tanda, montrant que ce groupe dispose d’un mental à toute épreuve, qualité portée par tous les champions.

 

À l’heure d’entamer la seconde partie de cette 1ère phase, l’ensemble des voyants semblent donc au vert. Nous avons certes lu certaines critiques sur la qualité du jeu produit lors de certains matchs par notre équipe et sur des choix de notre entraîneur. Ainsi va la vie de tout club ou de toute sélection. Tout n’est pas parfait, mais retenons que, les critiques, dès lors qu’elles sont fondées et étayées, sont toujours les bienvenues pour améliorer ce qui a lieu de l’être.

 

Lors d’échanges avec des Actionnaires, certains nous ont fait part de leur souhait d’être « rassurés » quant au triomphe des Mimos dans cette compétition. L’incertitude du résultat d’un match ou d’une compétition reste et restera toujours la règle dans notre sport, même si cela crée de l’anxiété ou du stress. Que leur répondre sinon de continuer à supporter leur équipe de cœur et leurs joueurs comme le fait merveilleusement le Mur Jaune depuis que certains de ses membres peuvent avoir accès aux tribunes.  Un grand bravo à eux pour leur ferveur qui a contribué à galvaniser nos joueurs et à se surpasser pour aller chercher des victoires parfois inespérées.

 

Benoît YOU