« Confirmer notre suprématie »

Après sa victoire (0 – 1), à l’extérieur, au match aller, l’ASEC Mimosas s’apprête à recevoir l’AS CotonTchad, pour le match retour du Tour préliminaire de la Ligue des champions, ce dimanche, au Stade FHB. Quel est l’état d’esprit des joueurs mimosas avant cette seconde confrontation décisive? Propos.

 

KOFFI Kouakou Hervé (Gardien de but)

« Ce ne sera pas un match facile »

 

« Ce ne sera pas un match facile. C’est sûr que l’ASCOT s’active de son côté pour, pourquoi pas, venir rendre la monnaie de sa pièce à l’ASEC Mimosas, lors de ce match retour. Quoiqu’il en soit, nous préparons sérieusement ce second round pour non seulement nous qualifier, mais aussi pour gagner et confirmer notre suprématie sur cette équipe. Personnellement, je me sens bien et prêt pour affronter cette équipe tchadienne ».

 

N’GOUAN Ruffin (Latéral gauche)

« Nous sommes conscients de l’importance de ce match »

 

« Le match au Stade FHB sera difficile parce que nous avons gagné la première manche à N’Djaména. Nous devons le jouer à fond pour éviter tout désagrément. Nous avons besoin de cette victoire pour amplifier notre confiance afin de mieux aborder les matches de Ligue 1 à venir. Nous sommes tous conscients de l’importance de cette rencontre.

 

DIARRASSOUBA Daouda (Milieu de terrain)

« L’ASCOT sera dangereuse parce qu’elle a le dos au mur »

 

« Nous sommes conscients de ce qui nous attend ce dimanche. Nous recevrons une équipe dangereuse de l’ASCOT qui a le dos au mur et qui n’a donc rien à perdre. Il faudra donc faire le maximum dès l’entame du match pour vite nous mettre à l’abri et assurer notre qualification. Nous travaillons dur et bien à l’entraînement depuis notre retour de Bouaké et espérons que tout se passera bien pour la qualification »

 

AKA Serge Arnaud (Milieu de terrain)

« Rien n’est encore joué »

 

« Nous préparons le match avec beaucoup de concentration parce que rien n’est encore joué. La victoire (1-0) à l’extérieur est favorable mais pas encore déterminante parce que la qualification se joue sur les deux phases. Il va falloir confirmer notre domination, à domicile, pour nous qualifier. L’ambiance est déjà bonne et le groupe retrouve tout son monde ».

 

ZAKRI Krahiré (attaquant)

« C’est un match piège»

 

« C’est un match piège pour nous. Il sollicitera beaucoup plus de concentration de notre part pour l’emporter. Nous nous mettons donc dans de bonnes conditions. Je n’ai pas pris part au dernier match de l’équipe parce que j’étais blessé. Mais, actuellement, je me sens bien. J’ai repris les entraînements depuis le mardi dernier et tout se passe bien ».

 

Propos recueillis par

Harouna KONÉ

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

seize + 10 =