« RJN Live » avec Martin ASSEMIAN

Martin ASSEMIAN ou Martin Legrand ou encore « le digne fils du Royaume » est l’un des journaliste-reporters sur Radio JN. Le plus souvent en duo avec Marc-Leblanc, son complice, cet animateur sait bien partage les émotions avec les auditeurs, lors des « RJN live ».
Il nous parle de sa passion qu’est le métier de la radio.

La saison dernière, la Radio JN a retransmis des matches en direct, à travers les « RJN Live». Vous êtes l’un des journaliste-reporters qui ont permis aux auditeurs sportifs de vivre leur passion en direct.#

Quel bilan faites –vous de vos présentations pendant ces « RJN Live » de la saison dernière?

Je dis merci à DIEU, car il a permis aux auditeurs de vivre leur passion. Merci infiniment à ceux qui ont eu l’idée de création de Radio JN. Je laisserai le soin à qui de droit pour la question du bilan. Pour ma part, je suis très heureux de vivre également ma passion à Radio JN. Nous continuerons de faire des efforts, nos patrons également et tout ira, toujours, pour le mieux. Je félicite les auditeurs pour leur soutien sans pareil. Nous sommes dans la phase réaliste de nos rêves.

Quelle est la rencontre qui vous a le plus marqué et pourquoi ?

Toutes les rencontres m’ont marqué. Ma satisfaction ne tient pas seulement au fait que la rencontre me plaise ou pas, mais plutôt de la joie que je retire à faire vivre intensément le match à ceux qui m’écoutent. Je suis tout à la fois heureux de retransmettre un match de quartier que de narrer un duel de la Ligue 1. En fait, mon rôle c’est de faire en sorte que l’auditeur bouge la tête, ou tape son poste récepteur de la main ou qu’il applaudisse sans s’en rendre compte. Je cherche à amener l’auditeur sur l’aire de jeu. Je veux être un transporteur d’émotions.

Les « RJN Live » continuent et ne se limitent pas qu’au football. Vous êtes également présents sur les autres disciplines sportives.
Pouvez-vous, nous faire le point de vos couvertures ?

Je serais terriblement attristé si RADIO JN ne faisait que du football. Nous sommes la 1ere radio sportive de Côte Ivoire par excellence. De ce fait, il est impérieux que nous soyons sur tous les sports. C’est ce que nous essayons de faire depuis le début. Pour le moment, nous avons retransmis des matches de volleyball, de handball, de basketball etc…. Et nous sommes présents à toutes les activités sportives. En réalité, nous sommes là pour tous les sports et nous sommes partout où le sport nous appelle.

La Ligue 1 démarre le 2 novembre prochain. Et vous comptez couvrir l’ensemble des matches de cette compétition, sachant bien que certains se joueront à l’intérieur du pays. Etes-vous, suffisamment armé, en tant que reporter, pour relever ce grand défi ?

Je crois en la matière que la première arme c’est la volonté. Et cette volonté, mes collègues et moi, l’avons. Une autre arme aussi importante est la capacité matérielle. Cette capacité, nos dirigeants l’ont. Alors dites moi, ce qui nous empêcherait de couvrir toute la Ligue1. RADIO JN a été conçue pour le sport et donc soyez rassurés, nous ferons tout pour respecter nos engagements, tout au long de la saison et vous ne raterez rien.

Un dernier mot à l’endroit des auditeurs de Radio JN ?

Les auditeurs sont simplement merveilleux. Depuis le 14 juillet 2012, le jour de notre première retransmission directe, ils ne cessent de nous soutenir. Nous mettrons tout en œuvre pour ne pas les décevoir. Nous sommes ensemble pour une longue randonnée, car RADIO JN grandit avec le temps. Aujourd’hui, c’est grâce à ces auditeurs que nous sommes la radio, la plus suivie d’Abidjan, en seulement en quatre mois d’activité. Si nous bousculons vivement la hiérarchie de l’audimat c’est grâce à eux et nous les félicitons pour cet exploit. Qu’ils continuent de nous coacher et de nous assister.

Interview réalisée par H.Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

deux × 5 =