« Nous avons notre destin entre nos mains »

L’ASEC Mimosas a signé ses deux premières victoires en Super Division, la semaine dernière, en battant l’AFAD (3 – 1), le jeudi, et le Stella Club (2 – 1), le dimanche.
L’ASEC est passée du coup, de la 6e et dernière place, à la 3e place du podium, à 2 longueurs du leader actuel, l’Africa Sports.
Quelles sont les analyses du coach Sébastien DESABRE après cette performance ?
L’émission « Le regard du coach N°24 » vous offre le commentaire du coach, quelques jours avant le grand derby de ce dimanche 13 novembre prochain.#

Deux matches, deux victoires, cette semaine. L’ASEC Mimosas est passée de la 6e et dernière place, à la 3e place au classement et est maintenant à 2 points du leader, l’Africa Sports. Qu’est-ce pourrait expliquer maintenant, la performance de votre équipe ?

Deux points importants ont changé. D’abord au niveau du réalisme, que ce soit contre l’AFAD ou contre le Stella, nous avons bien travaillé à l’entraînement et rectifié notre efficacité.
Le deuxième point se situe au niveau de l’état d’esprit global du groupe.
Nous avons resserré un groupe beaucoup plus conquérant. Nous avons fait des choix, parfois durs, concernant certains joueurs.

Nous possédons maintenant un groupe conquérant et soudé, capable de faire la différence dans les matches assez serrés.
Cela s’est vu au cours du match contre le Stella où nous avons eu une belle réaction en continuant à jouer avec plus d’abnégation, après l’égalisation stelliste.

Nous avons beaucoup remarqué un joueur, la semaine dernière. Il s’agit du milieu de terrain, Kouakou N’Doua Irénée, auteur de 3 des 5 buts de l’ASEC.
Ne pensez-vous pas avoir trouvé à travers lui, ce que vous recherchiez avec Brefo Mensah à ce poste d’attaquant de soutien ?

Ce joueur avait une baisse de régime due à l’accumulation des matches. Il a été mis au repos pendant la période « turnover » de l’équipe, pour qu’il nous revienne en pleine forme. Lui et Brefo Mensah sont des joueurs qui sont assez lucides devant le but avec une intelligence de jeu supérieure aux autres et capables de gérer, sans affolement, des situations devant le but.
En le faisant jouer un peu plus haut, cela nous a permis de profiter de son efficacité dans la surface de réparation.

Le derby ASEC – Africa prévu ce dimanche déterminera- t- il le vainqueur du championnat 2011 ?

Nous sommes à 4 matches de la fin.
Plus nous nous rapprochons du sprint final, plus les équipes de tête ont les meilleures chances de décrocher le titre.
Sachant qu’il n’y a que 3 points qui séparent toutes les équipes et qu’un match gagné vaut 3 points, le classement peut changer d’une journée à une autre.
Nous allons nous concentrer pour le match contre l’Africa qui est le leader actuel. Nous avons envie de battre cette équipe en concrétisant les nombreuses occasions que nous nous procurerons.
Nous devons nous imposer, car maintenant nous avons notre destin entre nos mains, ce qui n’était pas le cas, deux matches avant. Nous étions tributaires du résultat des autres équipes.
Nous savons ce que nous pouvons faire et si nous gagnons les 4 matches restants nous serons champions.

Qu’est- ce- qui fera le dénouement de ce match, ce dimanche ?

La qualité de notre jeu fera la différence si nous sommes capables de monopoliser le ballon mais surtout d’être assez performants dans la surface de réparation.
Ce sera important pour nous de répondre au duel physique que voudra imposer l’Africa Sports. Nous avons vu sur le match aller, hormis les cartons que nous avons récoltés, nous avons eu du répondant pour pouvoir être au même niveau physique et athlétique que l’Africa.

H.Koné

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

deux + 14 =