Les yéyés et les mimos se neutralisent

L’ASEC Mimosas était en déplacement ce dimanche face au STADE d’Abidjan, dans le cadre de la 13ème et dernière journée de la phase Aller du championnat national Ligue1. Le STADE, après ses deux dernières sorties infructueuses, avait besoin d’une victoire pour se remettre en selle. Les Jaune et noir qui ont retrouvé depuis quelques journées leur vraie valeur offensive, tenaient à consolider leur actuelle position de leader. C’est donc avec des objectifs clairs et prononcés que les deux formations ont foulé la pelouse du Stade Robert Champroux. Après un round d’observation, les acteurs vont donner de la sonorisation à ce match désigné comme le choc de la 13ème journée.# Les mimos seront les premiers à s’imposer sur la totalité des actions offensives. Présents sur toutesv les balles et avec un excellent volume de récupération, les mimos, sans forcer vont boucler la ligne médiane. Mais cette disposition des Jaune et Noir, n’empêchera pas les stadistes de sortir de leur réserve. Avec un volet offensif bien tenu des yéyés et piloté par un certain Manwi Hugues, les hommes d’Abidjan vont réussir un temps soit peu à rétablir l’équilibre.
Alors que les mimos tiennent les rênes de la rencontre avec une belle disposition, le Stade réussira à la fin de la première demi heure à semer le désarroi dans le camp Jaune et Noir. Bénéficiaire d’un excellent retrait suite à une articulation offensive bien élaborée, l’attaquant Stadiste Manwi Hugues d’un calme légendaire ajuste Yéboah Daniel. Les yéyés prennent le contrôle au score mais subiront tout de même, la pression des enfants de Sol Béni. Les actions offensives des poulains de Maxime Gouaméné resteront sans lendemain jusqu’à la pause indiquée par le juge central Djetouan Ahui.

La deuxième période sera très animée avec des mimosas gonflés à bloc. Avec un but à remonter, les Jaune et Noir débutent cette phase de jeu avec une vitesse supérieure qui met en déroute les yéyés. A la 57ème minute, Kouakou Iréné après avoir pris le dessus dans l’entre –jeu met Frimpong Yaw sur orbite. L’accélération du jeune ghanéen suivie d’une percée extraordinaire déboussole la défense stadiste. Après avoir hypnotisé deux défenseurs du Stade, Frimpong Yaw est rudoyé dans la surface de réparation. Le pénalty sifflé par M. Djetouan Ahui est transformé par NGossan Antoine. Après cette remise des pendules à l’heure, la partie va encore s’animer avec une nette domination des poulains de Maxime Gouaméné. L’ASEC procède à des remplacements pour donner du sang neuf à sa ligne offensive. Koné Bakary cède sa place à Sekyere Mark, Kouakou Iréné lui sort pour Karamoko Alassane et Mangoua Késsé fait son entré en lieu et place de Dion Sédé Marc.

Les mimos tout en gardant une pression constante, créeront le surnombre sans toutefois réussir une seconde réalisation. C’est donc sur ce match nul d’un but partout que les deux formations se séparent. Ce qui permet aux Jaune et Noir de garder le fauteuil de leader avec 28 points (+15) suivis des indomptables d’Issia Wazi qui totalisent 26 points (+5)

La feuille de Match

Composition de l’équipe

16- Yéboah Daniel
18- Kadio Didier Boris
11- Frimpong Yaw
03- Okou Zahui
04- Diomandé Ahmed Hervé
02- Koffi Gérard
07- Koné Bakary
13- Zagbayou Hugues
08- Kouakou Iréné
14- NGossan Antoine
09- Dion Sédé Marc

Remplacements
59ème minute
Koné Bakary (OUT)
Sekyere Mark (IN)

75ème minute
Kouakou Iréné (OUT)
Karamoko Alassane (IN)

81ème minute
Dion Sédé Marc (OUT)
Mangoua Késsé (IN)

Buts

NGossan Antoine (57ème min)

Remplaçants

01- Angban Vincent De Paul
05- Ouattara Moussa
06- Sogodogo Lamine
17- Koffi Foba Stevens

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-sept − un =