L’ASEC et l’EFO se retrouvent 17ans après

L’ASEC Mimosas et l’EFO sont de vieilles connaissances. Dix-sept ans après leur dernière confrontation en Coupe d’Afrique des clubs champions, les deux formations se retrouvent, ce samedi, au stade FHB, pour les seizièmes de finale aller de la Ligue des champions.
Deux générations, deux époques différentes et un match à l’issue incertaine, entre Mimosas et Stellistes de Ouagadougou, ce samedi, au stade FHB, pour le compte des 16es de finale aller de la Ligue des champions. Il y a dix-sept ans, il n’y avait quasiment pas photo entre l’ASEC Mimosas et l’EFO. Les champions Ivoiriens étaient une équipe constellée de très grands joueurs (Gadji Céli, Ben Badi, Kassy Kouadio, Sié Donald, Konaté Losséni, Aka Kouamé, Ben Iroha, Ishaya Jatau, Bédé james, Djibo Brah Taher et autres) contrairement à leurs homologues Burkinabés.
Comme pour confirmer cette supériorité, le dimanche 22 mars 1992, lors des 16èmes de finale de la Coupe d’Afrique des Clubs Champions, l’ASEC Mimosas était allée s’imposer d’abord (2-1) à l’EFO, au stade du 4 août de Ouagadougou. Bassolé Michel avait ouvert la marque (2e) et Djibo Brah Taher avait inscrit le second but ivoirien (33e). Dembélé Adama avait réduit la marque (50e) pour l’EFO. Au match retour, les Mimos assurent leur qualification en l’emportant (2-0) grâce aux réalisations de Lucien Kassy Kouadio (20e) et de Bassolé Michel (44e).
Que nous réserve la première manche de la double confrontation de ces deux équipes, ce samedi ? La nouvelle génération conduite par Diomandé Ahmed parviendra-t-elle à imiter celle de 1992 ?

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

cinq × 1 =