Bienvenue Identification. 59 visiteurs en ligne
Abidjan, lundi 16 janvier 2017 - 12H48
ASEC Mimosas : Site web officiel

CNACO: Trois présidents communaux se prononcent

« Nous sommes en phase avec les idées du Président MESSOU Kouablan »

mardi 01 nov. 2016 - 18H28 - Consulté 1328 fois

De gauche à droite:KOUABENAN Kossonou (Président du Comité communal de Koumassi), EL Hadj DJIRA Youba (Président du Comité communal de Bouaké) et NOGBOU Bernard (Président communal de Treichville).

Après la réunion du Président du CNACO avec les présidents des comités communaux, le dimanche 25 septembre dernier, nous sommes allées vers ces derniers pour savoir comment ils s’organisent pour relever le défi de la mobilisation qui leur a été lancé. Dans l’ensemble, ces présidents communaux sont confiants et sont déjà à la tâche. NOGBOU Bernard (Treichville), El Hadj DJIRA Youba (Bouaké) et KOUABENAN Kossonou (Koumassi) nous livrent ci-après leurs impressions.

NOGBOU Bernard

(Président communal de Treichville)

« Nous sommes d’accord avec les idées du Président MESSOU Kouablan »

« Nous sommes d’accord avec l’idée du Président MESSOU Kouablan de bâtir sa stratégie de mobilisation des Actionnaires sur les comités et les sous-comités.  Cela va dans le sens de ce que nous avons souhaité et proposé à la dernière Assemblée Générale Mixte Elective de l’ASEC Mimosas. Il nous appartient maintenant, nous les présidents des comités communaux, de faire la mobilisation à la base. Comment réussir cette mission en réveillant les sous-comités dans nos communes ? A Treichville, Nous avons pris contact avec des Actionnaires des différents quartiers et nous avons déjà créé six sous-comités. Il reste maintenant à ces comités de payer leur droit d’adhésion qui s’élève à 250 000f CFA, avant d’être installés officiellement par le Président du CNACO. Une fois installés, nous allons demander à chaque sous-comité de payer 50 000f CFA, par mois, au CNACO. Ce n’est pas une somme importante, mais si nos six sous-comités le font, cela rapportera, tous les mois, 300 000f CFA à notre club. En une année, cela fera une cotisation globale de 3.600.000f CFA. Imaginez une telle action à l’échelle nationale avec 200 voire 300 comités, cela rapportera beaucoup d’argent à l’ASEC Mimosas. Maintenant, je ne sais pas si nos six sous-comités payeront leur droit d’adhésion avant le début de la saison prochaine, mais nous continuons de travailler dans ce sens. »

EL Hadj DJIRA Youba

(Président du Comité communal de Bouaké)

« Bouaké doit relever le défi de la mobilisation »

« A Bouaké, nous avons accueilli avec joie l’idée du Président MESSOU Kouablan de relancer les comités communaux, les sous-comités et les comités d’entreprises pour mobiliser les Actionnaires. C’est ce que nous avons souhaité. Comment comptons-nous nous organiser pour réveiller les comités à Bouaké ? Notre méthode est simple. Elle consiste à sensibiliser les Actionnaires de notre entourage, puis étendre notre action aux Actionnaires des autres quartiers en espérant un effet boule de neige pour toucher progressivement des supporters mimosas de toute la commune et les inciter ensuite à créer des sous-comités. La nouvelle saison débutera le 19 novembre prochain. Sans connaître le programme des matches de la prochaine Ligue 1, nous nous organisons déjà, à Bouaké, comme si l’ASEC Mimosas disputera, son premier match dans notre localité. Nous nous préparons à recevoir notre équipe si cela doit être le cas. Nous faisons en sorte d’être prêts avant le début de la saison prochaine. Nous sommes en train de mettre en place des comités. Nous avons commencé par celui des membres d’honneur. La ville de Bouaké est un bastion de l’ASEC Mimosas. Nous nous battrons pour payer notre droit d’adhésion avant le début de la saison prochaine, puis créer au moins trois comités. Nous allons tout faire pour relever le défi de la mobilisation et soutenir les actions du Président MESSOU Kouablan et nous allons y arriver. »

KOUABENAN Kossonou

(Président du Comité communal de Koumassi)

« Il faudra s’appuyer sur les comités et sur les sympathisants » 

En décidant de baser sa stratégie de mobilisation des Actionnaires sur les comités et les sous-comités, le Président MESSOU Kouablan, respecte les statuts de notre club. C’est ce que nous lui avons proposé à la dernière Assemblée Générale Mixte Elective de l’ASEC Mimosas. Nous sommes donc en phase avec lui et nous allons tout faire pour relancer les sous-comités dans nos communes et soutenir les actions du Président du CNACO. Il a dit qu’à son arrivée, les comités et les sous-comités n’étaient pas opérationnels. Il a fallu trouver rapidement une stratégie pour chercher des fonds pour l’ASEC Mimosas. C’est ainsi qu’il s’est appuyé sur les sympathisants. Pour moi, c’est une très bonne décision de s’appuyer sur les comités et les sous-comités, même si les comités ont du mal à se réveiller. Mais il faudra continuer aussi à impliquer les sympathisants. Comment sortir les comités de leur léthargie ? A Koumassi, le président SESSOU Jean-Léopold, m’a approché pour que nous nous rendions de quartier en quartier pour trouver des Actionnaires motivés et capables de nous aider à réveiller les sous-comités. La mission est difficile parce que dans certains quartiers, nous ne trouvons pas encore de personnes intéressées par nos projets. Maintenant, serons-nous prêts avant le début de la nouvelle saison ? Sincèrement, je ne le pense pas. Mais nous allons tout faire pour continuer à mobiliser les Actionnaires de Koumassi durant la saison. Comment faire pour aider financièrement le club, la saison prochaine ? Nous allons procéder comme nous l’avons fait pour payer notre cotisation annuelle. C’est-à-dire faire du porte-à-porte pour sensibiliser les Actionnaires et rechercher les fonds pour aider notre club. »

Extrait du N° 1297 de ASEC Mimosas magazine paru le jeudi 27 octobre 2016.

 

Sondage




Quel bilan faites-vous des 9 premières journées de championnat de l’ASEC Mimosas ?

http://www.asec.ci/fr/public/sondage/vote

http://www.asec.ci/fr/public/sondage/view