Les Finalistes de la Coupe d’Afrique des Clubs 1995

Debout de g-à-d : Bakari Koné, Sékou Bamba, Kipré Arthur Dodo, Baloki Milandou Florent, Akassou Ghislain, Me Roger Ouégnin (PCA de l’ASEC Mimosas), Kouadio Rémi (Infirmier-Major), Siby Badra Aliou, Doa Lacina, Sié Donald Olivier, Diarra Seydou, Kouamé Eliason (Secrétaire Général).

Accroupis de g-à-d : Jhon Zaki, Aka Kouamé, Traoré Abdoulaye, Touré Mamadou, Magui Serges Alain, Guel Tchiresoa, Akeem Ogunladé

L’entraîneur Suisse Chales Albert Roessli s’en va. Zaré Mamadou, un joueur du club fraîchement reconverti entraîneur, lui succède. Avec lui, l’ASEC remporte tout au niveau local (Coupe FHB, Championnat nation, Coupe nationale, Coupe de la Fédération) et se qualifie pour la première fois de son histoire pour la finale de la C1. Les Mimos sont près de réaliser leur rêve africain. Malheureusement, après avoir arraché le match nul (2-2) à Orlando Pirates d’Afrique du Sud, au FNB Stadium de Johannesburg, l’ASEC Mimosas s’incline (0-1), au stade FHB, le samedi 16 décembre 1995. Plongeant les Actionnaires dans un deuil sans nom. Le coup est si dur qu’avecKonan Youboué qui succède à Zaré Mamadouen 1996, l’ASEC Mimosas  perdra tous ses titres obtenus la saison précédente, sauf la Coupe Félix Houphouët-Boigny.

Source : MIMOSAS, Les enfants s’amusent. SPECIAL N° 16, page 32