L’Historique

C’est en 1994 que l’Académie MimoSifcom verra le jour, de la volonté des dirigeants de l’ASEC Mimosas Me Roger OUÉGNIN, Président du Conseil d’Administration de l’ASEC Mimosas et l’ex-internationnal français, Jean-Marc GUILLOU, nommé Manager Général du club en 1993 fermement soutenus par leur fidèle  partenaire, le Groupe SIFCOM, conduit par Pierre BILLON, Daniel DUBOIS, Yves LAMBELIN et Jack BARBIER, qui vont mettre en place cette structure à Sol Béni.

Peu nombreux furent ceux qui crurent au bien fondé de cette initiative qu’ils jugeaient coûteuse et sans intérêt, alors même que l’ASEC Mimosas n’était pas reconnu sur la scène continentale.

Ce fut d’abord la construction de l’internat, puis des salles de classe, et du terrain dénommé Ignance WOGNIN. Ce fut ensuite les tournées à l’intérieur du pays et à l’étranger, notamment en France et aux Pays-Bas, les entraînements intensifs, puis la révélation, le dimanche 7  février 1999, lorsque 18 gamins entrèrent dans la légende du football en remportant la Super Coupe d’Afrique des Clubs, face au géant de l’Espérance Sportive de Tunis.

En 2002, le formateur français, ex-directeur du centre de formation du Stade Malherbe de Caen, Pascal THÉAULT, remplaçait Jean-Marc GUILLOU à la tête de l’Académie MimoSifcom. Malgré la crise socio politique que connût la Côte d’Ivoire, il réussit à pérenniser ce centre de formation, pour, ainsi alimenter l’équipe professionnelle de l’ASEC Mimosas en jeune joueurs de qualité. L’arrivée du Suisse Walter AMMANN, ancien responsable de la formation et du développement du football des jeunes de la Fédération Ivoirienne de Football (de 1999 à 2005), à la direction du centre de formation, en août 2008, puis celle de Julien CHEVALIER en septembre 2011, s’inscrivent dans ce même objectif.

 

Extrait du Magazine des 20 ans de l’ASEC,

pages 18-19