Éditorial :

L’ambivalence des sentiments !

Depuis samedi soir, les félicitations sur la performance de notre équipe face aux Algériens du CR Belouizdad ne cessent de pleuvoir. Et ce sont des sentiments ambivalents qui nous animent en les recevant ! Tout d’abord, la satisfaction du résultat obtenu et de la manière ! Et en même temps, nous savons que ce résultat, s’il est plutôt positif et donne de l’espoir, n’est en rien synonyme de qualification, notre unique objectif !

 

Retenons tout d’abord que ce match aller du 2e Tour Préliminaire de la Ligue des Champions s’est disputé devant un petit public, de nombreux Actionnaires ayant certainement été freinés dans leur élan tout à la fois par les mesures barrières, le prix des tickets d’entrée et la crainte de se voir refoulés à l’entrée du stade au regard du nombre réduit de spectateurs autorisés.

 

Nous avons ensuite particulièrement apprécié la belle réaction des Mimos après un but adverse encaissé très tôt. Ce sera d’ailleurs le seul tir cadré des Algériens de toute la partie, nos vaillants joueurs ayant su par la suite verrouiller tout accès à leur cage !

 

Malgré l’expérience, la maturité et la roublardise des joueurs nord-africains, ce match fut à sens unique et le score aurait pu (dû ?) être plus lourd, ce qui nous aurait permis de disposer d’une plus grande marge de sécurité avant d’attaquer la manche retour ce dimanche à Alger. Mais les dieux du football en ont voulu autrement et il faut bien s’en accommoder ! Et à dire vrai, si cela peut éviter à notre équipe d’aborder cette rencontre avec un excès de confiance, ce n’est peut-être pas plus mal !

 

Comme toujours, en pareilles circonstances, rien n’est donc fait et le plus dur reste à faire : achever le travail ! Voilà la mission du commando composé de 20 joueurs au cœur jaune et noir parti dans la nuit de dimanche à lundi pour la capitale du pays des Fennecs ! Le combat sera féroce, à n’en point douter, face à un adversaire revanchard qui garde le match aller en travers de la gorge, celui-ci venant s’ajouter aux éliminations précédentes vécues face à notre club. Ils voudront en finir avec ce qu’ils considèrent comme une malédiction quand nous voudrons la perpétuer !

 

Avec un effectif composé uniquement de deux joueurs ayant déjà participé à des matchs de cette compétition avant le début de la saison (CISSÉ Abdoul Karim et AKA Essis Baudelaire), les jeunes Mimos apprennent vite et sont prêts pour cette épreuve, galvanisés par leur jeune coach, féru de travail et d’analyse de l’adversaire afin de mieux les contrer sur leurs points faibles ! L’arrivée très tôt en terre algérienne devrait permettre de bien s’acclimater et d’arriver fin prêts le jour J pour le match.

 

Vivement dimanche…

Benoît YOU