CNACO Sensibilisation et mobilisation des Actionnaires :

Un an après sa nomination, TAYORO veut imprimer sa marque

19 Septembre 2020 – 19 septembre 2021. Un an que Me Roger OUÉGNIN a nommé le président TAYORO Franck-Timothée à la tête du CNACO. 12 mois après, une halte s’impose afin d’apprécier les premiers pas du président TAYORO. Premiers pas consacrés essentiellement à s’imprégner du contenu de sa mission et des réalités de sa structure afin de mieux relancer la machine. «Nous avons d’abord fait l’état des lieux dans les comités. Nous avons, au cours de plusieurs réunions, échangé avec les organes et personnes-ressources que compte notre structure. Désormais, nous savons à quoi nous en tenir. Mais la mission de mobilisation et de remobilisation ne peut être réussie sans l’engagement et l’implication de chaque supporter et de chaque comité. Nous sommes donc au travail pour fédérer toutes les forces et intelligences à cet effet», rassure-t-il. Le président du CNACO se réjouit également qu’il y ait un réel engouement, comme ce fut le cas pendant la Super Ligue 1 ou encore lors de l’Assemblée Générale Ordinaire Élective du dimanche 22 août dernier. Quant aux comités d’Actionnaires, à l’arrêt, à l’avènement du président TAYORO, pour la plupart, à cause de la COVID 19, ils ont tous été remobilisés. Et de nouveaux ont été créés. Aujourd’hui, le CNACO compte 49 comités régulièrement constitués, à jour vis-à-vis des textes et actifs. «C’est un bon début. Mais cette mobilisation est encore très loin du public de l’ASEC Mimosas», reconnait-il. Aussi, le patron des Actionnaires compte-t-il s’appuyer sur les comités existants pour en créer de nouveaux et, progressivement, reconstituer le public mimos. D’où la campagne de proximité initiée dès sa prise de fonction et qu’il entend intensifier avec des visites-terrains à l’intérieur du pays, dans les prochaines semaines.

 

En tout cas le Président TFT est au travail, au regard de l’engouement autour des matchs de la dernière Superdivision. Un vrai test concluant qui a contribué au succès du club avec à la clé le 27e titre de champion de Côte d’Ivoire, le 20e de l’ère Me Roger OUÉGNIN.

 

Pour le reste, le CNACO entend poursuivre son repositionnement par l’organisation et la formation des supporters sur les valeurs du club. «Nous plaçons cette nouvelle année, sous le signe de la vulgarisation des instruments juridiques du club afin de continuer à être le modèle en matière de discipline et d’organisation», promet-il. En un mot comme en mille, TFT veut marcher dans les pas de feu Me KONÉ Mamadou, le mythique Président du CNACO de 1993 à 2014. Un gros défi qu’il entend relever en s’appuyant sur ses expériences d’ancien fondateur et président de plusieurs comités, lors de ses nombreuses affectations professionnelles. Rendez-vous donc au 19 septembre 2022 pour le bilan de l’an 2.