INTERVIEW KI Aziz Stéphane (Milieu de terrain, International burkinabé) :

« C’est la qualité du groupe qui m’a rendu meilleur »

Élu meilleur Mimosas de la saison 2020-2021, le milieu de terrain international burkinabé de l’ASEC Mimosas, KI Aziz Stéphane, a bien voulu nous faire part de ses sentiments après que les Internautes et les auditeurs de RJN l’ont choisi. Interview.

 

1ère saison à l’ASEC Mimosas, 1er titre de champion de Côte d’Ivoire et comme cerise sur le gâteau, les Internautes et les auditeurs de RJN t’ont élu meilleur Mimosas de la saison. Quels sentiments t’animent après une telle distinction ?

Je suis heureux et fier parce que je suis un Mimosas dans l’âme. Je suis issu d’une famille entièrement acquise à la cause de l’ASEC Mimosas. Gagner donc un titre avec ce club est une très bonne récompense pour ma famille et moi. J’ai eu aussi la chance d’évoluer dans un très bon groupe qui s’est battu ensemble pour arracher le titre de champion 2020-2021. Je tiens à féliciter tous mes coéquipiers.

 

T’attendais-tu à un tel succès en signant à l’ASEC Mimosas ?

Plus ou moins, parce que je m’étais lancé le défi de remporter le titre de champion de Côte d’Ivoire avec l’ASEC Mimosas et je pense y avoir contribué largement. Si j’ai pu être le meilleur, c’est grâce à notre collectif, grâce à la qualité de notre encadrement technique et médical, grâce à tous ceux qui travaillent dans l’ombre au sein du club et qui poussent les joueurs à donner le meilleur d’eux-mêmes.

 

Comment as-tu réussi à boucler la saison en sachant que tu as très souvent été blessé ?

J’ai été blessé durant la saison sans pour autant abandonner. Je profite de l’occasion pour remercier tous ceux qui m’ont aidé dans ce sens.

 

Comment réagissais-tu face aux critiques de certains supporters après un match raté ?

Aujourd’hui, je les remercie. Parce qu’on a souvent besoin d’être piqué au vif pour réagir et montrer de quoi on est capable. J’accepte les critiques qui vont dans le bon sens et qui sont constructives.

 

Qu’est-ce qui a fait la force de votre équipe cette saison ?

Je le disais tantôt, nous avons eu un collectif huilé composé de jeunes joueurs sortis en majorité de l’Académie MimoSifcom et qui sont arrivés avec beaucoup d’envie et de combativité. Ils ont été accompagnés de joueurs d’expérience comme le gardien de but et capitaine d’équipe CISSÉ Abdoul Karim. On se disait la vérité, parfois très sèchement, pour mieux avancer.

 

Comment as-tu perçu le soutien des Actionnaires et particulièrement ceux du Mur Jaune ?

Ils sont à remercier. Leur soutien nous a été très précieux. Ils ont été à nos côtés du début à la fin de la saison. Nous avons beaucoup apprécié leur appui. Ils ont véritablement contribué à notre victoire finale.

 

Te sens-tu prêt pour la reprise le 2 août prochain afin d’attaquer les nouveaux défis du club dont la Ligue des Champions ?

Je me repose en ce moment et je reste dans de bonnes dispositions mentales pour bien aborder la reprise. Par la grâce de Dieu, l’ASEC Mimosas a retrouvé son statut de leader. On vient à l’ASEC Mimosas pour relever les défis nationaux, mais aussi pour les challenges africains. Je me prépare donc comme tous mes coéquipiers pour réussir une bonne saison 2021 – 2022.

 

Ton mot de fin ?

Ce sont des remerciements à l’endroit de toute la famille jaune et noir, à ma famille biologique, aux dirigeants, au staff d’encadrement, aux journalistes, à mes coéquipiers, aux internautes et aux auditeurs de RJN qui ont voté. Je tiens particulièrement à remercier le Président Baky KONÉ et l’Intendante Valery KALOU qui ont été très précieux pour moi par leurs conseils et leur soutien sans cesse avant, pendant et après chaque match. Et ce, durant toute la saison.