Éditorial  :

Formation : à tous les niveaux

Le mardi 23 juin dernier, une cérémonie de signature du renouvellement de la conven- tion liant l’ASEC Mimosas et la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle a eu lieu au siège de cette dernière, près de 9 années après l’attribution à notre associa- tion sportive de la fréquence radiophonique 96.6 MHz FM.

 

Le nouveau Président de cette institution, Me René BOURGOIN, a dirigé cette cérémo- nie et ce fut le moment pour son confrère, Me Roger OUEGNIN, de retracer le chemin parcouru par notre association dans cette aventure.

 

Ce projet de radio a démarré dès le début des années 90 dans la tête du nouveau Président du Conseil d’Administration de l’ASEC Mimosas, tout comme la création du Magazine hebdomadaire Mimosas. Si ce dernier a très vite vu le jour sous la hou- lette du regretté THIAM Belafonte, il en fut autrement pour la radio qui nécessitait des autorisations plus complexes à obtenir. Cela ne découragea pas notre association qui garda ce projet en tête afin de diversifier ses modes de communication auxquels s’est ajouté un site Internet dans le courant des années 2000. Profitant du nouvel outil numérique et fort de la volonté de se faire entendre sur le territoire national et dans le monde entier, fut créée la webradio RJN en 2010 puis fut enfin accordée à l’ASEC Mimosas l’autorisation d’émettre sur la bande FM.

 

Depuis 2011, soit bientôt une décennie, RJN fait partie du paysage radiophonique comme la seule radio de club avec des programmes élargis sur les thèmes du football et du sport, comblant un manque sur les ondes, précurseur d’autres médias audiovi- suels thématiques qui ont vu le jour récemment.

 

Lors de la cérémonie d’attribution de la fréquence radio à l’ASEC Mimosas le 24 août 2011, le Président de la HACA, M. Ibrahim SY SAVANE, récemment nommé Am- bassadeur de Côte d’Ivoire en Tunisie, insistant sur le rôle social que devrait jouer RJN, avait confié ceci : « Alors que cela ne figure pas dans la convention, mais comme nous connaissons le savoir-faire de l’ASEC Mimosas, j’ai personnellement demandé à Me Roger OUEGNIN, chaque fois qu’il le peut, d’insérer des jeunes stagiaires dans sa radio. Le dévelop- pement et la stabilisation des jeunes est un défi pour tout le pays ».

 

Cette recommandation n’est pas tombée dans les oreilles de sourds puisque, comme il le savait, la formation des jeunes, joueurs, entraîneurs ou toute autre profession, est dans l’ADN de notre association. Bien sûr à travers l’Académie MimoSifcom depuis plus de 25 ans mais également pour les anciens joueurs (Baky KONE, Zare Mamadou, Aka Kouame, Maxime Gouamene, Amani Yao, Traore Siaka, N’Dri Koffi Romaric, Kley Willy Mathias, Bakary KONE …) et tous les autres métiers qui sont pratiqués à Sol Béni.

 

Pour revenir au secteur de la communication, rappelons que nos médias sont dirigés aujourd’hui par certains collaborateurs recrutés par THIAM Bélafonte dès 1990-1991, qu’il s’agisse de DIAKITE Clément (Directeur de Publication du Magazine Mimosas et Chef d’antenne de RJN), KONE Ismail (Rédacteur en Chef du Magazine Mimosas) ou KONE Oumar (Responsable du service photo).

 

En ce qui concerne notre radio, depuis 2011, près de 50 jeunes (journalistes, anima- teurs, techniciens, commerciaux …) ont participé à l’aventure. Certains n’ont fait qu’un passage quand d’autres sont avec nous depuis le début et d’autres encore ont rejoint récemment le navire. Ainsi va la vie de toute entreprise. Nous n’avons cependant eu de cesse de garder en tête les recommandations du Président de la HACA et c’est une fierté de savoir que les compétences et le savoir-faire des journalistes sportifs passés par RJN sont reconnus par les nombreux médias qui les sollicitent régulièrement.

 

Ainsi, depuis 2017, 4 journalistes de RJN sont présents 8 mois par an, à Pekin, pour commenter en langue française les matchs des championnats dont le bouquet chinois StarTimes a acquis les droits (Bundesliga, Serie A …). De même, plusieurs journalistes formés à RJN ont officié et officient encore sur les antennes de Canal + pour commen- ter les matchs de Ligue 1 ivoirienne. Enfin, de nombreux journalistes ou animateurs passés par RJN se retrouvent aujourd’hui sur différentes chaînes de télévision ou de radio pour animer des émissions à caractère sportif.

 

En quelques années, à force de rigueur, d’exigence et de passion, RJN est donc deve- nue un véritable « centre de formation de journalistes sportifs pour la Côte d’Ivoire ». Soyez certains que nous continuerons dans cette voie même si la situation actuelle liée à la pandémie nous a obligés de réduire les programmes sur RJN au strict minimum. Une reprise de vos programmes est envisagée pour les prochaines semaines.

 

A très bientôt sur nos ondes !

 

Benoît YOU