ACADÉMIE MIMOSIFCOM :

Á l’épreuve du « test de la prairie » ou le dépassement de soi !

Lundi 3 février 2020, aux environs de 15h30, juste avant la séance normale d’entraînement, les pensionnaires de l’Académie MimoSifcom ont été soumis à un test athlétique très spécial nommé « Le test de la prairie ».

Chaque deux mois, les pensionnaires de l’Académie MimoSifcom, toutes catégories confondues, sont soumis au « test de la prairie ». Une épreuve athlétique, trouvaille de Pascal THÉAULT (Directeur de l’Académie MimoSifcom), qui s’est inspiré des pratiques des séances d’entraînement du Stade Malherbe de Caen (France), lorsqu’il y était en tant que joueur, puis entraîneur.

 

Par groupes de 9 ou 10 personnes, les jeunes partent en course, le plus rapidement possible, pour deux tours de piste d’un circuit de 1000 mètres dans le complexe de Sol Béni. Battre son propre record chaque 2 mois est l’objectif de chacun d’eux. Une épreuve d’endurance et de résistance qui sollicite la force psychologique et le mental des joueurs dans leur volonté, sans cesse, de dépassement de soi.  

 

 

RÉACTIONS

Pascal THÉAULT (Directeur de l’Académie MimoSifcom)
« Un test très instructif… »

« Par expérience, je peux vous affirmer que ce test nous permet de constater non seulement le niveau athlétique actuel du jeune joueur ainsi que son évolution, mais également sa force mentale, son courage, son abnégation et sa persévérance. À sa faculté de se motiver et de se dépasser à chaque fois, au fil des mois et des saisons, on identifie les vrais compétiteurs, ceux qui ne lâcheront jamais rien devant les futures difficultés du monde professionnel. En tant que formateur de joueurs, donc quelque part « pronostiqueur » du futur joueur de haut niveau, ce test est une donnée importante et supplémentaire. Bravo à tous les joueurs (doués ou moins doués) qui, courageusement, réussissent à se surpasser et à battre régulièrement leur propre record.»

 

Kevin LIOT (Préparateur physique)
« Les joueurs ont eu du répondant »

« Nous l’avons fait dans des conditions extrêmement difficiles parce qu’il a fait très chaud. Mais dans l’ensemble, les joueurs ont eu du répondant parce qu’il y a de moins en moins de joueurs au-dessus des 8 minutes. On a donc réussi à progresser au niveau des moins forts. Chez les meilleurs, le record de 6,36 mn a été égalé. Nous sommes au 5e test et c’est le jeune ZANÉ Ousséni des U18 qui détient toujours le record de toute l’Académie.»   

 

ZANÉ Ousséni (le recordman)
« Ce n’est que partie remise »

« Nous avons été beaucoup gênés par la forte chaleur de ce jour. J’ai eu beaucoup de peine pendant le deuxième tour ce qui a fait que je n’ai pu qu’égaler ma meilleure performance (6 mn 36 secondes). Mais ce n’est que partie remise. Je pense qu’au prochain test, je vais battre ce record.»