ADIRAN N’Goran Junior (Milieu de terrain) :

« Je veux m’imposer en équipe professionnelle »

Formé à l’Académie MimoSifcom, ADIRAN N’Goran Junior, est l’un des promus de début de saison. Technique, habile et polyvalent, le jeune joueur rêve de réaliser une belle carrière sportive en commençant par gagner des trophées avec son club formateur.

Comment as-tu intégré l’Académie MimoSifcom?

Avec des amis, nous avons séjourné quelques mois à l’Académie MimoSifcom en 2009, à l’époque du coach Walter AMMANN. Nous avons, par la suite, été libérés parce qu’on nous trouvait beaucoup trop jeunes. Quelques années plus tard, avec l’arrivée du coach julien CHEVALIER comme Responsable de la Formation, nous avons été rappelés pour des essais qui ont été concluants pour moi. J’ai donc intégré l’Académie MimoSifcom en 2013.

 

Combien de temps y as-tu passé et comment as-tu été promu en équipe professionnelle?

Ma formation a duré pratiquement 6 ans et j’ai ensuite été promu directement en équipe professionnelle lors de la saison 2017/2018. La saison suivante, j’ai été ramené en équipe réserve. Après une saison passée avec le coach N’DRI Koffi Romaric, j’ai retrouvé le groupe professionnel au début de cette saison.

 

Qu’as-tu ressenti quand tu as été rappelé en équipe professionnelle?

J’étais heureux parce que je n’avais pas réussi à m’imposer lors de la première tentative. J’ai donc travaillé d’arrache-pied avec l’équipe réserve pour relever le défi de revenir chez les pros et de montrer à tous de quoi je suis réellement capable. 

 

Quel bilan fais-tu des matchs que tu as joués avec cette équipe professionnelle?

Je n’ai joué qu’une seule fois à mon poste de prédilection, c’est-à-dire en milieu de terrain, contre l’USC Bassam, lors de la 8e journée. Après, on a eu la malchance de perdre nos deux latéraux droits sur blessures. Le choix du coach s’est alors porté sur moi pour les suppléer. Je pense néanmoins avoir tiré mon épingle du jeu à chaque fois pour aider l’équipe. J’en suis vraiment ravi.

 

Quelles sont tes ambitions de footballeur?

Je veux devenir footballeur professionnel, remporter beaucoup de trophées en commençant ici, avec mon club formateur, l’ASEC Mimosas. Avec les prières et les bénédictions, je compte poursuivre mon rêve dans les grands championnats en Europe, en Asie ou en Amérique.

 

Quelles sont les chances de l’ASEC Mimosas dans cette seconde partie du championnat?

Nos chances de remporter le titre de champion de Côte d’Ivoire sont encore grandes. Il est vrai que nous traversons une période difficile. Mais nous sommes capables de faire de belles choses. Nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout.

 

Quel est ton modèle de footballeur?

J’aime la façon de jouer de l’international ivoirien SÉRI Jean Michaël qui évolue actuellement à Galatasaray, en Turquie.

 

Quel est ton club de rêve?

je suis fan de l’équipe de Chelsea en Premier League anglaise

 

Quel message voudrais-tu adresser aux Actionnaires?

Qu’ils restent unis autour de leur équipe. C’est dans les périodes les plus difficiles que nous devons nous serrer les coudes. Ce serait dommage qu’ils nous abandonnent maintenant. Nous sommes conscients de tous les efforts qu’ils fournissent. Merci à eux pour cela. Mais plus que jamais, la bataille continue. Nous poursuivons le travail pour atteindre nos objectifs de fin de saison afin de donner satisfaction.