ÉQUIPE PROFESSIONNELLE Interview croisée de LOUÉ Bayéré, OUATTARA Aziz Mohamed, OUATTARA Kalpi Wilfried :

«Merci à l’ASEC Mimosas»

Trois jeunes joueurs formés à l’Académie MimoSifcom ont été récemment transférés définitivement dans des clubs suédois. Il s’agit LOUÉ Bayéré Junior (Attaquant), OUATTARA Mohamed Aziz (milieu de terrain) qui ont signé dans le club de HAMMARBY IF et de OUATTARA Kalpi Wilfried (latéral gauche), recruté par OSTERSUNDS FK.  Nous vous proposons leur interview croisée.

Pouvez-vous nous rappeler votre parcours avant d’intégrer l’Académie MimoSiofcom ?

OUATTARA Mohamed Aziz: Mon rêve était d’intégrer un jour l’Académie Mimosifcom. Je voulais surtout marcher dans les traces des joueurs mondialement connus comme Gervinho et les frères TOURÉ formés dans ce centre de formation. J’ai eu cette chance suite à un match amical disputé avec mon équipe du Centre de formation Jupiter d’Abobo (CFJA) en 2016 contre l’Académie MimoSifcom à Abobo au cours duquel le coach CHEVALIER m’a repéré.

 

LOUÉ Bayéré Junior: J’ai débuté en Tunisie à l’ETF (Ecole des Talents de Football). Deux ans après, j’ai intégré le centre de formation de l’Espérance de Tunis, club dans lequel évoluait mon père (ndlr, LOUÉ Edgar, ex-défenseur de l’Africa sports d’ Abidjan). Rentré définitivement à Abidjan avec ma famille, mon père m’a conseillé de me remettre en forme avec le centre de formation OSA (Olympique Sport d’Abobo) en attendant de réaliser mon rêve d’intégrer l’Académie MimoSifcom. Moins d’un an après, j’ai réussi à me faire recruter par le coach Julien CHEVALIER à l’Académie MimoSifcom.

 

OUATTARA Kalpi Wilfried: J’ai débuté au CFMA (Centre de Formation des Magiciens d’Abobo). Recruté à l’Académie MimoSifcom, j’y ai passé un mois avant d’être libéré. Je suis retourné au CFMA où j’ai beaucoup travaillé avant d’être de nouveau recruté à l’Académie MimoSifcom par le coach Julien CHEVALIER.

 

Qu’est-ce qui vous le plus marqué lors de votre formation à l’Académie MimoSifcom ?

OUATTARA Mohamed Aziz: J’ai été marqué par l’intensité du travail et la qualité de l’encadrement.

 

LOUÉ Bayéré Junior : D’abord l’hospitalité, ensuite le rythme du travail, la qualité des entraînements et la bonne alimentation. Le coach Julien CHEVALIER mettait tout à notre disposition. Je n’oublie pas les stages et tournois à l’étranger.

 

OUATTARA Kalpi Wilfried: La discipline et le respect de l’emploi du temps, en un mot, la qualité de la formation. 

 

Comment êtes-vous arrivés dans votre nouveau club ?

OUATTARA Kalpi Wilfried: L’Académie Mimosifcom permet à ses pensionnaires de participer à des stages et tournoi à l’étranger, mais reçoit aussi régulièrement la visite de techniciens à Sol Béni. C’est ainsi que le club de HAMMARBY IF dans lequel évoluait déjà KOSSONOU Odilon Dorgeless a apprecié mes qualités et m’a invité à un stage à Stockholm. Puis, tout s’est enchainé parfaitement jusqu’à ce jour.  

 

OUATTARA Kalpi Wilfried: J’ai fait une saison pleine avec l’équipe professionnelle de l’ASEC Mimosas et en fin de saison, le Président Baky m’a informé que le club suédois de OSTERSUNDS FK était intéressé, car il recherchait un latéral gauche. 

 

LOUÉ Bayéré Junior : Plusieurs clubs étaient intéressés par mon profil, dont un club français, mais mon ancien coéquipier KOSSONOU Odilon Dorgeless à l’Académie MimoSifcom, actuellement sociétaire du FC Bruges (Belgique) m’a conseillé de venir en Suède, car le club est très familial et permet une bonne adaptation aux jeunes joueurs africains. J’y suis allé pour un essai et ça a marché ! 

Comment se sont déroulés vos premiers mois en prêt dans votre nouveau club et qui ont débouchés sur un transfert définitif ?

OUATTARA Mohamed Aziz: Les débuts dans un nouveau pays ne sont jamais faciles mais la formation reçue à Sol Béni nous a très bien préparés à cela et l’intégration a été très rapide, d’autant plus que j’habite avec mon ami LOUÉ Bayéré Junior. 

 

OUATTARA Kalpi Wilfried: Une semaine après mon arrivée, j’ai joué mon premier match comme titulaire en 1ère division suédoise. L’adaptation a été très rapide grâce au formidable accueil reçu de la part des dirigeants et des supporters. Un très grand merci à l’ASEC Mimosas qui m’a permis d’être là aujourd’hui et sachez que je porterai toujours l’ASEC Mimosas dans mon cœur.

 

LOUÉ Bayéré Junior : Les premiers mois ont été difficiles parce que je m’étais blessé à la cheville. Après guérison je m’entrainais avec l’équipe professionnelle et je jouais avec la réserve avec laquelle en 6 matchs j’ai marqué 9 buts. La nouvelle de mon transfert définitif est une immense joie. Merci à tous ceux qui m’ont permis d’être à ce niveau et en particulier à l’ASEC Mimosas.

 

 

Trois questions à…

SANOGO Mamadou (Président du Centre de Formation Jupiter)

« Je félicite les dirigeants Mimosas pour leur professionnalisme et le respect de l’engagement pris »

SANOGO Mamadou est le Président du Centre de Formation Jupiter d’Abobo dans lequel OUATTARA Mohamed Aziz a suivi une partie de sa formation. Au moment où la carrière d’Aziz prend une dimension internationale, l’homme se dit fier du travail accompli et satisfait de sa collaboration avec le club jaune et noir. Interview.

 

Comment le passage de OUATTARA Mohamed Aziz du centre de formation Jupiter d’Abobo à l’Académie MimoSifcom s’est-il effectué?

Généralement, l’Académie MimoSifcom nous sollicite pour des matchs amicaux à Sol Béni ou elle se déplace chez nous à Abobo dans le même cadre. OUATTARA Mohamed Aziz a été repéré lors d’un match à Abobo que le centre avait disputé contre l’Académie MimoSifcom. 

 

 

Quel type de collaboration entretient votre centre de formation avec celui de l’ASE Mimosas

Une franche collaboration puisque OUATTARA Mohamed Aziz n’est pas le premier joueur du CFJA à intégrer l’Académie MimoSifcom. Le joueur GUEI DE Gbayoro l’avait en effet précédé.

Nous étions dès lors dans une relation de confiance et j’ai signé, comme pour tous les joueurs qui intègrent l’Académie MimoSifcom, une convention avec l’ASEC Mimosas.

Je tiens ici à féliciter l’ASEC Mimosas pour son professionnalisme et le respect qu’il a vis-à-vis des centres de formation en respectant scrupuleusement ses engagements envers ceux-ci. Ce fut le cas pour OUATTARA Mohammed Aziz pour lequel l’ASEC Mimosas nous a reversé un pourcentage sur le montant du transfert définitif reçu du club suédois de Hammarby, comme le prévoyait notre convention.

Cela nous motive à travailler avec les dirigeants de l’ASEC Mimosas. 

 

OUATTARA Mohamed Aziz est définitivement transféré à HAMMARBY IF (1ère division suédoise). Quel sentiment vous anime-t-il?

J’éprouve un sentiment de joie et de fierté de voir ce gamin, passé entre nos mains et bonifié par l’ASEC Mimosas, embrasser une carrière professionnelle en Europe. Bonne chance à lui.

 

Interview réalisée par 

CD