1/4 de finale de la Coupe de la Ligue/ SC Gagnoa 0 – 1 ASEC Mimosas :

L’ASEC Mimosas se qualifie, sans surprise

L’ASEC Mimosas a arraché son ticket pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue, ce mercredi soir, en s’imposant (0 – 1) au Sporting Club de Gagnoa, grâce à un coup-franc transformé par son capitaine ABLAKOR Yao Yves, en toute fin de partie.

Le match démarre sur un faux rythme. Les deux équipes ont du mal à enchaîner les passes. Il faut attendre la 13e mn pour assister à la toute première opportunité de la partie. Le mouvement d’ensemble de l’équipe mimosas est conclu par POKOU N’Guessan qui se débarrasse de son vis-à-vis avant d’enchaîner avec une frappe qui passe malheureusement au-dessus de la barre transversale. Cette occasion change clairement la physionomie du match. Les Mimosas prennent le jeu à leur compte et poussent leurs adversaires à la faute. Á la 20e mn, la tentative des 20 mètres d’ABLAKOR Yao Yves sur un coup-franc est renvoyé par la barre transversale. L’ASEC Mimosas revient à la charge à la 26e mn, sur un exploit individuel de DIARRASSOUBA Salifou dont la frappe est sortie du pied par TRA Bouhie Anderson, le gardien de but du SC Gagnoa. Les « Jaune et Noir » sont omniprésents dans le camp des « Jaune et Bleu » de Gagnoa sans pour autant réussir à ouvrir le score. Avec une barre transversale et au moins trois sauvetage de son gardien de but, le SC Gagnoa s’en sort bien en partant à la pause avec le score de (0 – 0).

Le SC Gagnoa revient de la pause avec de meilleures arguments et un jeu plus rude. BAMBA Aboubakar, le gardien de but mimosas est alors quelque peu sollicité comme sur cette contre-attaque de la 57e mn conclue par une frappe enroulée de KABA Mohamed. Mais l’ASEC Mimosas reprend sa domination après l’heure de jeu. Le SC Gagnoa subit mais résiste tant bien que mal aux assauts mimosas. A la 71e mn, sur une balle en profondeur dans le dos de la défense BAGATE Salif s’infiltre dans la surface de réparation adversaire mais il est, à la limité de la régularité, empêché d’armer sa frappe par un retour défensif. L’ASEC Mimosas développe du jeu malgré une opposition très musclée des hommes de la Cité du fromager. Les Mimos insistent et sont finalement récompensés de leurs efforts à la 90e mn sur un coup franc à l’entrée de la surface de réparation. Ce coup de pied arrêté est magnifiquement joué par ABLAKOR YAO Yves qui prend le gardien de but à contre-pied pour inscrire ce but précieux de la qualification pour les demi-finales. 

En attendant de retrouver le même adversaire, samedi prochain, lors de la 7e journée de Ligue 1, cette qualification en demi-finale de la Coupe de la Ligue vient embellir un peu plus les festivités marquant les 30 ans de présidence de Me Roger OUEGNIN à l’ASEC Mimosas.