4e journée de Ligue 1/ SOA 1 – 0 ASEC Mimosas :

Belle prestation, manque de réussite

La reprise de la Ligue 1 ne s’est pas bien déroulée pour l’ASEC Mimosas qui s’est inclinée (1 – 0) face à la SOA, cet après-midi, au Stade Municipal de Yamoussoukro, lors de la 4e journée. La faute au manque de réussite.

Le coup d’envoi est donné sous une pluie battante rendant le terrain encore plus difficile qu’il l’était. Les Mimosas se jettent pourtant à l’attaque et se procurent la première grosse opportunité de la partie, dès la 4e mn. DION Sédé part à la limite du hors-jeu et démarque SINGONE Claude dont la frappe écrasée est repoussée une première fois par le gardien de but, dans les pieds de DIARRASSOUBA Salifou qui, lui aussi voit sa tentative renvoyée sur la Ligne de but par un retour défensif. 5 minutes plus tard, l’ASEC Mimoisaas obtient un coup-franc. La frappe de SAMAKÉ Gaoussou est insaisissable pour le gardien de but de la SOA mais DION Sédé est un peu court pour profiter de l’aubaine. Malgré le mauvais état du terrain, les Mimos imposent leur jeu à l’adversaire et s’offrent une troisième opportunité à la 18e mn sur un autre coup franc. Cette fois, la frappe vicieuse de DIARRASSOUBA Salifou est détournée difficilement en corner par KOUADIO Serginho. Et, contre le court du jeu et sur pratiquement sa première nette offensive, la SOA bénéficie d’un penalty suite à une main dans la surface de réparation de KUEVIDJIN Aimé. La sanction est transformée MENEGUÉ Ayman qui ouvre le score en faveur de la SOA (1 – 0).  Malgré ce coup de massue, les Mimos reprennent leur domination mais leurs actions sont vouées à l’échec. Ils sont tout près de concéder un deuxième but à la 36e mn, n’eut été la grande classe du gardien de but BAMBA Aboubakar qui sort le grand jeu sur la frappe à bout portant de l’attaquant de la SOA Doumbia Aboubacar, à la 36e mn. La première période s’achève sur ce court avantage de la SOA.

La seconde débute sans la pluie qui a cessé de tomber. Le jeu est beaucoup plus fluide et plaisant. Elle est marquée par les entrées en jeu successives de BAGATÉ Salif et de TRAORE Bénie Adama. L’ASEC Mimosas court derrière l’égalisation mais n’y parvient toujours pas malgré cette nette occasion de la 66e mn. OUATTARA Natégué décale TRAORÉ Bénie Adama dont la frappe est renvoyée par le montant droit du gardien de but de la SOA. L’ASEC Mimosas impregne un rythme infernal au match. Les occasions de buts suivent mais le manque de réussite est toujours présenté et criarde sur l’action de la 84emn, sur le centre de TRAORE Bénie pour la tête de BAGATÉ Salif détournée en corner par le gardien de but, puis cette autre occasion de la 88e mn, après un débordement de TRAORE Bénie Adama qui envoie un centre pour la tête de DION Sédé, sorti d’une parade reflexe du pied par KOUADIO Serginho, incontestablement l’homme du match de la rencontre. Et cette dernière occasion dans les arrêts de jeu, avec la frappe du même TRAORE Bénie Adama qui une fois encore bute sur la grande classe du dernier rempart de la SOA.
L’ASEC Mimosas s’incline malgré une belle prestation et mettent déjà le cap sur la prochaine journée contre le leader Sol FC.