INTERVIEW OPOKU Manu Richmond (Défenseur central) :

« Ma priorité est le titre de champion de Côte d’Ivoire »

Originaire du Ghana, le Défenseur central OPOKU Manu Richmond a posé cette saison ses valises à l’ASEC Mimosas en transitant par l’Africa Sports et le Sporting Club de Gagnoa. Il entame sa 4e saison en Côte d’Ivoire avec la ferme volonté de remporter le titre de Champion de Côte d’Ivoire qu’il convoite depuis son arrivée.

Quel est l’itinéraire qui vous a conduit à l’ASEC Mimosas ? 

J’ai véritablement entamé ma carrière de footballeur au Ghana, au club de l’Asante Kotoko où j’ai fait mes classes jusqu’à atteindre l’équipe première.  Je suis ensuite arrivé en Côte d’Ivoire en 2016 pour signer avec le club de l’Africa Sports. Après deux saisons chez les « Vert et Rouge », j’ai signé au SC Gagnoa où je n’ai disputé qu’une moitié de saison avant de me retrouver, cette saison, à l’ASEC Mimosas.

 

Qu’est-ce qui a motivé ton choix de signer dans ton nouveau club ?

L’ASEC Mimosas est l’un des plus grands clubs d’Afrique et donc l’une des meilleures vitrines sur le continent. Lorsqu’on reçoit une proposition de ce club, on ne peut pas rester indifférent. J’ai donc saisi l’occasion. Et maintenant je suis là pour marquer mon passage dans ce club.

 

Quelles ont été tes premières impressions en accédant à Sol Béni ?

J’ai tout de suite remarquer les installations. L’ASEC Mimosas est vraiment un club professionnel. Les contenus des séances d’entraînement diffèrent de ceux que j’ai connu dans le passé. Ici, le joueur est suivi de près et est soumis à des prises de poids en début de chaque semaine. C’est du professionnalisme tout ça.

 

Comment te sens-tu dans cette équipe de l’ASEC Mimosas ?

Nous sommes pratiquement tous nouveaux dans cette équipe. Mais on a l’impression que nous nous connaissons depuis des années. L’ambiance est très bonne et la solidarité est de mise. Le début de saison semble difficile mais nous tenons le coup parce que nous sommes toujours invaincus en 3 journées avec deux matchs nuls et une victoire. Je suis certains qu’à la reprise nous serons beaucoup mieux.

 

Quelles sont tes ambitions personnelles ?

L’ASEC Mimosas est un club à grande audience. Je veux réussir une belle saison avec elle en remportant notamment le titre de champion de Côte d’Ivoire que je convoite depuis mon arrivée dans ce pays. Avec cette équipe, la probabilité de réussir ce pari est grande. Je dois donc m’employer pour mener ce noble combat qui sûrement, m’ouvrira les portes du professionnalisme en Europe en Amérique ou en Asie.

 

Tu fais face à une rude concurrence. Qu’elle est ta stratégie pour t’imposer ? 

Je continue de me battre et j’attends mon heure. L’ASEC Mimosas a recruté de bons joueurs interchangeables à chaque poste pour constituer son équipe. Le dernier mot revient au coach qui selon ses aspirations fait jouer le joueur qu’il estime capable de bien animer son système.

 

Dans quel club européen aimerais-tu évoluer ?

J’aime beaucoup le club de Chelsea Football Club d’Angleterre qui accueille habituellement de nombreux joueurs africains.  

 

Quel est le footballeur qui t’inspire le plus ?

Je suis fan de Sergio RAMOS, le défenseur espagnol du Real Madrid. C’est un vrai leader avec une grande influence sur les prestations de son club. 

 

Es-tu Zouglou ou Coupé-décalé ?

Je préfère le Zouglou qui est un peu similaire au « High Life » au Ghana. 

 

Quel est le mets (repas) que tu affectionne le plus ?

En Côte d’Ivoire, on ne peut se passer du «Garba». Mais, j’apprécie aussi le riz à la sauce claire.

 

Qu’est-ce que les Actionnaires doivent attendre de cette équipe de l’ASEC Mimosas ?

Nous avons un bon groupe qui a eu des problèmes au démarrage. Mais je suis certain que nous atteindrons nos objectifs de fin de saison. Pour cela nous aurons besoin de leur soutien et de leur présence au stade pour toujours nous pousser à la victoire.