Ligue 1 - 1ère journée/ ASEC Mimosas 1–1 Racing Club d’Abidjan :

Un nul mais plein de promesses

L’ASEC Mimosas, cuvée 2019-2020 a entamé sa saison par un match nul (1 – 1) cet après-midi, au stade FHB, face au Racing Club d’Abidjan, lors de la 1ère journée de Ligue 1. Un résultat mitigé mais plein de bonne promesses au vu de la prestation de l’équipe qui aurait mérité beaucoup mieux. 

 

Le match démarre sur les chapeaux de roues par une occasion du RCA, dès la 1ère mn, sur une frappe de BAMBA Abdel Latif qui met déjà BAMBA Aboubakar, le gardien de but mimosas à rude contribution. La réplique « Jaune et Noir » ne se fait pas attendre et est fatale au RCA, à la 6e mn. BAGATÉ Salif déborde sur le côté gauche et adresse un parfait centre pour la superbe tête du jeune TRAORÉ Bénie Adama qui ouvre le score (1 – 0). Le même duo revient à la charge en inversant les rôles à la 27e mn. Mais, cette fois, le centre de TRAORÉ Bénie Adama est mal exploité par BAGATÉ Salif qui fait le choix de placer la tête au lieu du pied pour aggraver la marque. L’ASEC Mimosas maîtrise la partie mais perd son attaquant Komlan AGBÉGNIADAN obligé de sortie suite à une blessure et remplacé par DIAKITÉ Ousmane à la 36e mn. La fin de la première période est marquée par cette autre occasion de but de BAGATÉ Salif (44e mn) qui, bien servi par DIARRASSOUBA Salif, file droit au but, mais est injustement signalé en position de hors-jeu par l’arbitre.

 

La seconde période commence avec un double changement du côté de la RCA. Le match gagne un peu plus en intensité et les actions de but se multiplient de part et d’autre. Le RCA réussit à égaliser par l’un de ses nouveaux entrants, SILUÉ Fousseni qui place son plat du pied sur un retrait de son coéquipier KONATÉ Abdoul et bat BAMBA Aboubakar (1 – 1, 54’). Cette égalisation a le bénéfice de révolté les mimosas, encore plus le jeune TRAORÉ Béni Adama qui, deux minutes plus tard, entame un raid solitaire qui le conduit dans la surface de réparation où il est abattu par le gardien de but du RCA, occasionnant un penalty pour l’ASEC Mimosas. Le coup de pied de réparation exécuté par BAGATÉ salif est malheureusement arrêté par FOLLY Ayayi, le gardien de but du RCA. Le match monte encore d’un cran avec de franches occasions de but dont deux de BAGATÉ Salif qui manque de lucidité, à chaque fois, au moment de conclure. Les Mimos sont très entreprenants dans les derniers instants mais ne réussissent pas à reprendre l’avantage et procèdent ainsi au partage des points avec les Abidjanais.

 

L’ASEC Mimosas n’a pas gagné mais a montré de très bonnes dispositions qui seront sûrement mieux récompensées à partir de lundi 26 août 2019, lors de la réception de l’AFAD, au félicia, pour le compte de la 2e journée.