Éditorial  :

Un dernier coup de collier

La saison 2018-2019 de la Ligue 1 a tiré sa révérence dimanche dernier et a livré son verdict : Un nouveau champion, un nouveau dauphin et des promus (ou récents promus) déjà relégués.

 

De la nouveauté donc et une place peu habituelle pour notre club qui, au cours des 30 dernières saisons sous la Présidence de Maître Roger OUÉGNIN, n’avait accédé à ce fauteuil de la 3e place qu’à 2 reprises (en 2012 et en 2014). Avec cette 27e présence sur le podium de la Ligue 1 en 30 éditions sur cette même période (19 fois champion, 5 fois 2e, 3 fois 3e et 3 fois hors du podium en 1996, 2011 et 2016), notre club établit un nouveau record et se qualifie pour la 29e fois sur 30 en Coupe d’Afrique (seule la saison 1997 avait vu notre club ne pas participer à une compétition continentale).

 

Cependant, la saison n’est pas encore finie pour 4 clubs de Ligue 1 qui se disputent le trophée de la Coupe Nationale. Le plateau des ½ finales est plutôt relevé puisqu’il oppose les clubs classés 2e, 3e, 4e et 10e du championnat. De notre côté, il reste donc au maximum 2 matchs à jouer avec, dès dimanche prochain, la demi-finale contre l’un de nos adversaires les plus coriaces, à savoir l’AFAD d’Abidjan. Un match à remporter pour accéder à la finale et ainsi défendre le titre conquis la saison dernière. Une victoire dans cette compétition serait une belle conclusion d’une saison longue, difficile et avec de nombreux points positifs même si la couronne de champion nous a échappé. C’est donc un dernier coup de collier que devrons donner nos vaillants joueurs pour leur palmarès et leur honneur et celui de leur club. 

 

Ce sera alors l’heure des vacances méritées pour certains (les joueurs) et du bilan et de l’analyse pour d’autres (les dirigeants) en vue de préparer la saison prochaine qui arrive toujours plus vite qu’on ne le croit. Cette phase sera cruciale et nous avons observé que l’absence de réelle intersaison a été fort préjudiciable pour notre équipe professionnelle.

 

Le nouveau calendrier CAF / FIF étant désormais en place et coordonné, la planification des temps de repos et des temps de compétitions devraient être plus simple pour les clubs comme le nôtre qui doivent batailler dans toutes les compétitions.

 

 

Benoît YOU