26e journée de Ligue 1 : ASEC Mimosas 2–2 Bouaké FC :

L’ASEC Mimosas assure sa place sur le podium

L’ASEC Mimosas et Bouaké FC se sont neutralisés (2 – 2), cet après-midi, au Stade Félix HOUPHOUËT-BOIGNY, lors de la 26e et dernière journée de Ligue 1. L’ASEC Mimosas prend ainsi le point dont elle avait besoin pour assurer sa place définitive sur le podium de la compétition.

 

 

Le match démarre par une minute de silence observée par les deux équipes en la mémoire de BOHOUSSOU Suzanne (Responsable Adjoint du CNACO Zone Sud). Juste après et sur sa toute première offensive, l’ASEC Mimosas ouvre le score par TOURÉ Amed, royalement servi par BAGATÉ Salif (1 – 0 ; 1ère mn).  La réplique de BOUAKE FC est instantanée. La parité est faite dans la minute suivante par KONÉ Amidou (1 – 1 ; 2e mn). Le match repart de plus belle avec une rude bataille dans le milieu de terrain. Les occasions de but fusent mais les gardiens de but, surtout celui de Bouaké FC très sollicité, assurent et permettent aux deux équipes de partir à la pause à égalité.

 

On reprend les mêmes pour la seconde période. La volonté de reprendre l’avantage est beaucoup plus manifeste du côté Mimosas qui multiplient les offensives. Á la 49e mn, sur un coup-franc bien frappé par OUATTARA Kalpi, BAGATÉ Salif s’élève au-dessus de tous pour placer sa tête qui n’est malheureusement pas cadrée. Le même BAGATÉ Salif revient à la charge 4 minutes plus tard. Il embarque toute la défense et place une frappe renvoyée par la barre transversale. Á la 55e mn, TOURÉ Amed, blessé, cède sa place à TAPSOBA Abdoul Fessal. Ce dernier se signale aussitôt. Sur une balle dans le dos de la défense, il file droit vers le but mais est abattu juste à l’entrée de la surface de réparation. Le coup-franc qui s’en suit est mal exploité par BAGATÉ Salif. Bouaké FC est se montre beaucoup menaçant sur les contre-attaques. L’ASEC Mimosas prend enfin l’avantage sur un beau pressing de TAPSOBA Abdoul qui oblige le défenseur BAKAYOKO Youssouf à une retro-passe qu’il intercepte et trompe OGRÉ Guy Martial, le gardien de but (2 – 1 ; 68e mn). Mais peu après, SANOGO Issa est injustement expulsé à la 74e mn. A 10 contre 11 et malgré quelques changements, les « Jaune et Noir » concèdent l’égalisation, sur une contre-attaque rapide de Bouaké FC. KOUASSI Jean Marc à l’affut d’une frappe repoussée par CISSE Abdoul Karim, place sa tête pour marquer (2 – 2 ; 87e mn). Bouaké FC arrache le nul à l’ASEC Mimosas qui obtient le point nécessaire pour s’assurer la 3e place sur le podium, qualificative pour une place africaine.

 

 

Prochain rendez-vous : Dimanche 12 mai 2019, au Stade Robert Champrouxn face à l’AFAD, lors des demi-finales de la Coupe Nationale.