12e journée en retard : USC Bassam 2 – 0 ASEC Mimosas :

Une défaite inattendue

Contre toute attente, l’ASEC Mimosas a perdu (2 – 0) son match  face à l’USC Bassam, cet après-midi, au Stade Robert Champroux dans le cadre de la 12e journée en retard de Ligue 1.
La glorieuse incertitude du football s’est encore rappelée au public présent au Stade Robert Champroux, cet après-midi, au grand désarroi des Actionnaires qui espéraient voir leur équipe l’emporter et étendre sa belle série de victoires à 4 matchs après ceux des 10e, 11e et 13e journées. Mais contre toute attente, elle a perdu (2-0) celui de la 12e journée en retard face à une formation de l’USC Bassam qu’elle a pourtant dominée.
Le manque de réussite des Mimosas…
L’Entraîneur Mimosas, AMANI Yao Lambert César a voulu faire tourner son effectif en alignant BADIÉ Gbagnon Anicet, DOSSO Yaya, LOUÉ Bayéré Junior, N’TAMON Brice Doffou et COMARA Oumar Farouk qui n’ont pas suffisamment de temps de jeu. Face à une formation des Insulaires très motivée, combative et agressive, les Mimosas ont évolué comme d’habitude pour gagner. En première mi-temps, ils se sont créé une occasion nette de but que LOUÉ Bayéré Junior n’a pu exploiter après avoir évité la sortie du gardien de but Bassamois, KONÉ Mamadou (32’). En seconde période, le même LOUÉ Bayéré, bénéficiant d’un beau retrait d’ANGBANDJI Alex, échouera sur le dernier rempart des Insulaires (50’). Le même ANGBANDJI, très en verve sur son côté droit, offrira de nouveau un caviar à N’TAMON Brice Doffou sur un autre retrait. Mais ce dernier ne parviendra pas à marquer (54’). Décidément, la réussite avait tourné le dos aux joueurs du Coach AMANI Yao, cet après-midi.
… Et le réalisme des Bassamois
Dominer n’est pas gagner et lorsqu’on domine sans marquer, on n’est jamais l’abri de buts assassins adverses. Et c’est ce qui s’est passé. Pendant que l’ASEC Mimosas poussait pour marquer, c’est l’USC Bassam qui, contre toute attente, allait profiter d’une contre-attaque éclair pour ouvrir la marque grâce à son attaquant SANGARÉ Sékou (67’). Les entrées en jeu des attaquants Mimosas GONAZO BI Ya Thomas (60’) et YAO Kouamé Alphonse (63’) permettent aux Champions de Côte d’Ivoire d’accentuer la pression sur les Bassamois. Mais les « Jaune et Noir » ne trouveront pas le chemin des filets. Ce sont au contraire les Insulaires qui vont encore se montrer très réalistes en profitant d’une autre contre-attaque pour marquer leur second but par KONÉ Abdoulaye (65’). Le remplacement du milieu de terrain DOSSO Yaya par N’DAO Mohamed Lamine (69’) permet à l’ASEC Mimosas de contrôler davantage l’entre-jeu et le match, mais l’USC Bassamois tient bon et remporte la partie.

K.I.