Tour Préliminaire Retour de la Ligue des Champions : AS Mangasport 0 – 0 ASEC Mimosas :

Les Mimos en seizièmes de finale

L’équipe de l’ASEC Mimosas a encore prouvé qu’elle sait voyager. Elle est allée négocier son ticket pour les 16es de finale, mercredi 5 décembre 2018, au Stade de l’Amitié de Libreville où elle a arraché le nul blanc à la formation de l’AS Mangasport de Moanda après avoir remporté (1-0) la manche aller, une semaine plus tôt, à Abidjan.

 

Les Actionnaires redoutaient la manche retour du Tour Préliminaire de la Ligue des Champions contre l’AS Mangasport (Gabon). L’ASEC Mimosas avait pris une courte avance d’un but à l’aller, au Stade Robert Champroux, mercredi 28 novembre 2018. C’était beaucoup et peu à la fois. Beaucoup parce qu’il fallait une défaite de deux buts d’écart ou plus pour qu’elle soit éliminée. C’était peu parce que dans un mauvais jour, elle pouvait jouer de malchance, multiplier les erreurs et avec la complicité des arbitres permettre à l’AS Mangasport de refaire son retard, puis marquer le but de la différence pour sortir l’ASEC Mimosas de la compétition.

Heureusement que le groupe de l’entraîneur AMANI Yao Lambert César a su, grâce à son talent, à son expérience et à sa détermination, éviter ce scénario catastrophe pour arracher le match nul (0-0) qui le qualifie pour les 16es de finales. Si DJONY Kevin, l’entraîneur de Mangasport estime que le manque de compétition a constitué un sérieux handicap pour son équipe, il a reconnu que « L’ASEC Mimosas est une grande équipe que nous félicitons pour sa qualification et nous lui souhaitons bonne chance pour la suite de la compétition », a-t-il déclaré à la conférence de presse d’après match.

 

Le Stade Malien, un autre défi

 

N’GUESSAN Fabrice, Entraîneur Adjoint de l’ASEC Mimosas, a expliqué que le plus important était la qualification. « Nous avons certes connu des frayeurs à Libreville, mais le plus important pour nous était de passer en 16es de finale et nous l’avons fait. Nous pouvons poursuivre notre objectif qui est d’accéder à la phase de poules de la Ligue des Champions », a-t-il confié après la rencontre.

 

Pour atteindre cet objectif, il va falloir négocier l’étape des 16es de finale face au Stade Malien de Bamako qui est un client sérieux. Cet adversaire a doublement battu et éliminé le Stade centrafricain (0-1, à l’aller à Bangui, puis 4-0 au retour à Bamako). Ce sera un autre défi que le groupe d’AMANI Yao se battra pour relever et entrer dans la phase de poules de la Ligue des Champions.

 

K.I.