8es de Finale de la Coupe de la Ligue : ES Bingerville 2 - 1 ASEC Mimosas  :

Les Mimos assurent, mais tombent…

L’Équipe Réserve de l’ASEC Mimosas est éliminée de la Coupe de la Ligue, après sa défaite (2 – 1), ce soir au Stade Robert Champroux, face à l’ES Bingerville qu’elle a pourtant largement dominé tout le long de cette rencontre.

 

Avec de l’envie et du jeu, les Mimos font une entame de match remarquable. Le jeu à une ou deux touches de balle met en difficulté l’équipe adverse. La domination Mimosas est palpable, mais infructueuse malgré quelques opportunités créées. Les Mimos butent à chaque fois sur le gardien de but adversaire et concèdent l’ouverture du score à la 38e mn. L’ES Bingerville amorce une contre-attaque éclaire conclue par son attaquant Salif SANGARÉ (1 – 0). Un but inattendu qui donne l’avantage au score à l’ES Bingerville à la fin de la première période.

 

Les Mimos entament la seconde période avec deux changements. N’GORAN Adiran Junior et DAHÉ Gnonsian qui remplacent respectivement ZOUZOUKO Marius et YOBO Jean Stéphane. Le jeu Mimos est beaucoup plus fluide. Dès la 49e mn, les « Jaune et Noir » se procurent une nouvelle opportunité dans les pieds de NAISSEMON Sylvanus qui, malheureusement ne fait pas le bon choix. Deux minutes plus tard, sur une action similaire, NAISSEMON Sylvanus se présente dans un face à face avec le gardien de but de l’ES Bingerville, mais là encore, sa frappe trop croisée passe à côté du poteau droit adverse. Les Mimos font le siège du camp des Insulaires. Le match se joue quasiment dans une moitié de terrain. Les poulains du Coach N’DRI Koffi Romaric y mettent ce qu’il faut : de la vitesse, des dédoublements, des combinaisons…. La domination Mimosas est intense, mais l’ES Bingerville est tout près de corser l’addition sur un penalty litigieux à la 75e mn. Heureusement, le gardien de but BAMBA Aboubakar rattrape sa faute en arrêtant la tentative de Salif SANGARÉ.

 

Plus réaliste, l’ES Bingerville revient à la charge pour inscrire son deuxième but à la 85e mn par YAO Koffi Elie (2 – 0). Sonnés, les Mimos ne se laissent pourtant pas abattre par cette deuxième réalisation adverse. Ils poussent et parviennent à réduire le score dans la minute suivante par NAISSEMON Sylvanus (2 – 1). Revigorés par cette réduction du score, les Mimos attaquent mais se voient frustrer d’un penalty non sifflé sur une faute commise dans la surface de réparation sur VOLI BI Abdoul, dans le temps additionnel. Les Mimos s’inclinent ainsi, au grand désarroi du public qui a vu une volonté du trio arbitral de mettre fin à leur parcours dans la compétition.

 

L’Entraîneur N’DRI Koffi Romaric et son groupe ont d’ailleurs quitté le stade Robert Champroux sous des ovations.

 

 

H.K