1ère journée de Ligue 1/ ASEC Mimosas – AS Tanda : 1 – 0 :

Belle entrée en lice

L’ASEC Mimosas a commencé la défense de son titre par une courte mais convaincante victoire (1 – 0) sur l’AS Tanda, cet après-midi, lors de la 1ère journée de Ligue 1.

 

Pour cette première sortie de la saison 2018-2019, l’entraîneur AMANI Yao présente une équipe 4-3-3. Les intentions mimosas sont déjà affichées dès la 2e mn par la frappe le TA BI Willy Braciano qui rase le poteau droit du gardien de but de l’AS Tanda. Les hostilités sont ainsi lancées. Le match est fermé et serré. Les occasions de but ne sont pas légion. Les rares sont néanmoins du côté jaune et noir. A la 26e mn, Braciano fait une percée dans la défense et enchaîne avec une frappe de la pointe du pied droit. Le gardien de but de l’AS Tanda s’étend de tout son long pour sauver sa cage. L’ASEC Mimosas revient à la charge à la 30e mn, sur une nouvelle opportunité dans les pieds de Fonsinho qui malheureusement ne cadre pas sa frappe. La première mi-temps s’achève sur un nul blanc.

 

L’ASEC Mimosas entame la seconde période tambour battant et obtient un coup-franc excentré dès la 48e mn. La frappe de SANOGO Issa est repoussée une première fois par le gardien de but et ensuite remise en jeu par un centre en retourné acrobatique de DIOMANDE Hamed repris de la tête par COULIBALY Wonlo monté aux avant-postes. Là encore, le gardien de but s’interpose d’une claquette pour mettre le ballon en corner. Les Mimos font le pressing, se procurent des occasions mais butent dans le dernier geste. A la 60e mn, TOURE Amed dit « Le simba ». Après seulement 15 minutes de présence sur le terrain, le buteur mimos se signale, comme il sait si bien le faire en ouvrant le score, sur un travail remarquable de TA BI Willy Braciano et une passe décisive de GONAZO BI Ya Thomas (1 – 0 ; 75e mn). Les Mimos sont libérés et tentent d’asphyxier l’adversaire. A la 77e mn et d’une position excentré GONAZO BI Ya Thomas déclenche une puissante frappe tout près de surprendre le gardien de but. Les Mimos insistent pour faire le break. Ils sont tout près de l’obtenir, à la 82e mn, TA BI Braciano, filant droit vers les buts est saisi dans le dos à l’entrée de la surface de réparation par TOURE Ben Seydou. Ce dernier est exclu et le coup-franc exécuté par SANOGO Issa rase le poteau gauche du gardien de but de l’AS Tanda. Les Mimos sont maîtres du jeu et s’offrent un penalty sur une faute commise sur Fonsinho. Mais l’arbitre revient sur sa décision après interpellation de son assistant qui signalait un hors-jeu de départ. Qu’importe ! l’ASEC Mimosas l’emporte (1 – 0) pour donner un signal fort à la défense de son titre de champion