6e journée de la phase de groupes de la Coupe de la Confédération/ ASEC Mimosas – AS Vita Club : 2- 0 :

L’ASEC Mimosas, en toute beauté

L’ASEC Mimosas a bouclé ses matchs de la phase de groupes de la Coupe de la Confédération par une belle victoire (2 – 0) face à l’AS Vita Club, ce soir, au Félicia, lors de la 6e et dernière journée de la compétition. Une victoire qui, malheureusement ne permet pas aux Jaune et Noir de se qualifier en raison de la large victoire (6 – 0) du Raja CA sur Aduana Stars du Ghana, dans l’autre match de la poule A.

 

 Le match met du temps à se débrider. Il faut attendre la 13e mn pour assister à la première action d’éclat. L’attaquant TA BI Willy Braciano décoche une puissante frappe qui met à rude épreuve le gardien de but du Vita Club, obligé de repousser le ballon en corner. Sur le coup de pied de coin, le ballon est mal renvoyé par la défense. La frappe DIARRASSOUBA Daouda puis celle de DOSSO Fabius sont successivement repoussées mais TA BI Willy Braciano, à l’affût trouve finalement le chemin du filet sur la troisième tentative (1 – 0, 14’). L’ASEC Mimosas prend l’avantage et garde la main mise sur le match. A la 25e mn, les Mimos obtiennent un coup-franc à la suite d’une faute commise sur TA BI Willy Braciano. SANOGO Issa se saisir du ballon et exécute une frappe magistrale des 20 mètres sur laquelle le gardien de but de l’AS Vita Club reste impuissant (2 – 0 ; 25’). Les Mimos vont le break, mais sont tout près de subir la réduction du score sur une reprise N’GOY Emomo, à la 40e mn. Heureusement, sa frappe n’est pas cadrée. Les deux équipes rejoignent les vestiaires sur ce net avantage mimosas.

 

La seconde période en encore plus musclée avec une équipe de l’AS Vita Club beaucoup plus offensive. Les Mimos subissent quelque peu, mais résistent bien aux assaut congolais. Mais à force d’insister, l’AS Vita Club obtient un penalty à la 67e mn, suite à une faute de DIARRASSOUBA Daouda sur MUKOKO Battezadio. MUNDELE Makusu, le préposé à l’exécution se présente face à CISSE Abdoul Karim et voit sa frappe repoussée par le gardien de but mimosas. L’ASEC Mimosas maintient donc son avantage. A la 69e mn, l’ASEC Mimosas procède à son premier changement avec l’entrée en jeu de Fonsinho à la place de BADIE Gbagnon. Le match change de physionomie et l’ASEC Mimosas reprend son emprise. A la 83e mn, sur une contre-attaque fulgurante, Fonsinho sert remarquablement Braciano qui efface le gardien de but, mais sa frappe trop molle est dégagée par un dernier défenseur. L’ASEC Mimosas revient à la charge deux minutes plus tard par le même Braciano qui est abattu dans la surface de réparation. Fonsinho s’empare du ballon pour l’exécution de la sentence. Au moment de frapper, il fait une feinte pour laquelle l’arbitre annule le penalty et lui flanque un carton jaune. Le score reste inchangé à 2 buts à 0 jusqu’au coup de sifflet final. Une belle victoire et une revanche pour les Mimos qui s’étaient inclinés à l’aller (3 – 1) au Congo. Un résultat qui malheureusement ne qualifie pas l’ASEC Mimosas, eu égard à la victoire (6 – 0) du Raja CA sur Aduana Stars.