4e journée des matchs de groupes de la Coupe de la Confédération/Raja CA-ASEC Mimosas  :

À cœur vaillant…

Après la malencontreuse défaite (0 – 1) subie lors de la 3e journée, à Abidjan, l’équipe de l’ASEC Mimosas s’est déplacée à Casablanca (Maroc) avec à cœur de livrer un match de rachat, dimanche 29 juillet, à 19h00, au Complexe Mohammed-V, dans le cadre de la 4e journée de la phase de groupe de la Coupe de la Confédération.

 

La défaite du mercredi 18 juillet dernier, au Stade Félix HOUPHOUËT-BOIGNY, a été une pilule amère que les Mimos ont difficilement avalée. Toutefois, l’entraîneur AMANI Yao et son groupe n’ont pas passé le temps à s’apitoyer sur leur sort et à penser à abandonner le combat. Ils continuent de croire en leurs chances dans la compétition et ont beaucoup travaillé à Sol Béni pour se donner les moyens de les garder intactes. 

 

Malgré une mauvaise posture dans son groupe, l’ASEC Mimosas est toujours dans la course pour la qualification. Dans cette poule A, deux (2) points seulement séparent notre équipe (4e ; 3 points) du leader, le Raja CA (1er ; 5 points). Rien n’est donc encore joué. 

 

La 4e journée, devant opposer les deux formations, ce dimanche, à Casablanca, est très importante pour l’ASEC Mimosas qui est déterminée à mettre fin à sa série noire dans cette Coupe de la Confédération pour remonter au classement par la même occasion.  

 

Dimanche, face au Raja CA, l’ASEC Mimosas aura contre elle un public hostile en plus de l’absence de son gardien de but titulaire, CISSÉ Abdoul Karim (suspendu). Mais elle ira jouer crânement pour gagner et s’offrir la possibilité d’occuper l’une des deux places qualificatives du groupe. «Nous allons à Casablanca pour remporter la seconde bataille après avoir perdu la première chez nous devant le Raja. Il le faut pour garder nos chances intactes. Ce ne sera pas facile, mais nous nous battrons pour relever ce défi», a indiqué N’GUESSAN Fabrice, l’entraîneur adjoint de l’ASEC Mimosas. 

 

L’équipe se déplace gonflée à bloc et renforcée par l’attaquant TOURÉ Amed, le buteur-maison et le milieu de terrain DIARRASSOUBA Daouda qui reviennent tous les deux de blessure. Les Actionnaires espèrent que le groupe d’AMANI Yao Lambert César ait fière allure et qu’elle ait plus de chance, cette fois, pour l’emporter chez l’adversaire et se relancer dans la compétition. À cœur vaillant…