Éditorial :

Un tour du monde en ballon

Australie, Mexique, Chine, Etats-Unis d’Amérique, France, Suède, Pologne, Ghana…

 

Il ne s’agit pas de la liste des prochains pays qualifiés pour la Coupe du Monde 2022, mais plutôt des pays des clubs contre lesquels les joueurs de l’Académie MimoSifcom ont disputé des matchs au cours des deux dernières semaines à l’occasion des tournois internationaux auxquels ils ont participé à Shanghai (Chine) puis à Göteborg (Suède).

 

 

Si l’on ajoute à cela le Maroc, le Mali, la Belgique et le Ghana rencontrés au cours des tournois de début d’année à Rabat, Lille, Anderlecht et Sogakope, cela fait une sacrée expérience pour nos jeunes joueurs en formation et nos encadrants avec plus de 10 nations différentes rencontrées.

 

 

Quoi de mieux pour progresser et se préparer aux joutes internationales qui les attendent quand ils évolueront en équipe professionnelle de l’ASEC Mimosas, dans un club étranger ou en équipe nationale ?

 

 

En effet, en intégrant notre club, nos joueurs savent qu’ils seront un jour obligatoirement amenés à disputer des rencontres internationales. Rien que cette saison, en Coupe d’Afrique, nous avons déjà été opposés à des équipes béninoise, zambienne, algérienne, ghanéenne, congolaise et marocaine. Mieux vaut donc être bien préparés et c’est le rôle de la formation.

 

 

En cas de transfert international, ces expériences ne seront pas négligeables non plus et les destinations de nos joueurs sont chaque saison un peu plus variées. Nul ne sait dans quel pays évoluera un jeune âgé de 15 ans aujourd’hui. Ainsi, au cours des deux dernières saisons, nos joueurs ont été transférés dans des pays comme la France, l’Espagne et le Portugal, mais aussi en République tchèque ou au Danemark. Mieux vaut donc lui proposer, tout au long de sa formation, des oppositions différentes afin qu’il puisse s’adapter à n’importe quel football !

 

 

Pour conclure ce tour du monde, retournons en Chine où notre club dispose d’un partenaire solide qui a sollicité les services de nos collaborateurs et de nos anciens joueurs. 3 journalistes (Martin Assemian, Arnold Didi et Marck Leblanc) et 2 consultants (Baky et Alain GouamÉnÉ) y ont séjourné pendant la Coupe du Monde et reviennent avec une grande expérience des médias dans l’Empire du Milieu. A l’heure où ce géant s’éveille, une bonne connaissance de ses us et coutumes est un atout indéniable pour affronter les défis de demain.

 

 

Comme vous pouvez le constater, notre club est entré de plain-pied dans ce football mondialisé. C’est la nouvelle réalité de notre monde et un grand club doit aujourd’hui être présent à tous les recoins de la planète. Nous nous y efforçons et élargissons chaque jour un peu plus notre champ d’investigation afin de faire nôtre la célèbre expression passée à la postérité par Coca-Cola ou Danone : « Think globally, act locally » que l’on peut traduire par : Soyons un acteur majeur en Côte d’Ivoire tout en ayant une vision large, mondiale !  

 

 

Benoît YOU