Finales 2018 du championnat national D1 Dames de volleyball :

Un cinquième titre d’affilée

Les volleyeuses de l’ASEC Mimosas ont remporté en deux manches, vendredi 22, puis samedi 23 juin derniers, au Hall 2 du Parc des Sports de Treichville, leur cinquième titre d’affilée de championnes de Côte d’Ivoire, face au CO Descartes.

 

Les volleyeuses de l’ASEC Mimosas ont montré qu’elles n’ont pas d’égales sur le plan national en remportant sans difficulté les deux matchs de la finale du championnat national de D1, le week-end dernier, devant le CO Descartes.
Lors de la finale aller disputée le vendredi 22 juin passé, l’ASEC Mimosas a pris une avance sur son adversaire en s’imposant 3 sets à 1. Tous les quatre jeux de cette rencontre ont été très serrés. Les Mimosas ont enlevé le premier (25-22). Le deuxième fut encore plus serré et très disputé. Mais les Jaune et Noir finiront par le gagner difficilement (27-25). Bien que menées 2 sets à 0, les joueuses de Descartes n’ont pas baissé les bras. Elles se sont battues pour remporter le troisième set (21-25). Elles ont continué dans ce sens en espérant revenir à égalité. Alors que l’on s’attendait à cela, c’est finalement l’ASEC Mimosas qui a élevé son niveau pour gagner le quatrième set (25-22) et remporter cette première manche.

La finale aller chez les hommes a été remportée par la SOA devant l’INJS par 3 sets à 0 (17-25 ; 18-25 et 20-25).

 

L’ASEC Mimosas en roue libre lors de la finale retour

 

Les finales retour ont eu lieu le lendemain, samedi 23 juin 2018, dans une salle surchauffée du Hall 2 du Parc des Sports de Treichville où le public a poussé les équipes à donner le meilleur d’elles-mêmes. Ce sont les hommes qui ont ouvert les hostilités avec une formation revancharde de l’INJS qui a enlevé le gain de la partie par 3 sets à 1 (23-25 ; 16-25 ; 25-15 et 22-25) et contraint la SOA à jouer la belle, le lendemain dimanche. Et c’est encore l’INJS qui a gagné 3 sets à 1 (28-26 ; 24-26 ; 25-16 ; 25-15) et remporté le titre de champion 2018.

Lors de la finale retour des Dames, l’ASEC Mimosas a battu de nouveau le CO Descartes, mais cette fois par 3 sets à 0 et très facilement d’ailleurs à en juger par les résultats des différents sets (14-25 ; 13-25 et 12-25). Le 25e point du troisième set victorieux des Mimosas a été réussi par la plus jeune joueuse de l’équipe, TALL Fatym qui, d’un smash digne des grandes joueuses, a conclu de la meilleure des manières ce jeu en faveur de son équipe. Elle a été portée en triomphe par ses coéquipières en guise de félicitations.
En plus du titre de champion de Côte d’Ivoire de D1, les joueuses de l’ASEC Mimosas ont remporté quasiment toutes les distinctions individuelles. Ainsi, les trophées de la meilleure serveuse et de la meilleure contreuse ont été attribués à la joueuse Béninoise de l’ASEC Mimosas, Floriane AMEGNANGLO. Celui du meilleur défenseur est revenu au libero Mimosas FIENY Audrey. Enfin, ceux de la meilleure attaquante et de la meilleure joueuse de la saison ont été décernés à la Mimosas d’origine sénégalaise Fatou B. CISSÉ. Seule la distinction de meilleure passeuse de la saison a échappé aux Mimosas pour avoir été attribuée à Adama SY du CO Descartes.
Avec ce cinquième titre d’affilée des volleyeuses, en plus de la vingtième Coupe nationale et du quatrième triplé de l’équipe professionnelle de football du club obtenu durant le même weekend, on peut dire que l’ASEC Mimosas roule vraiment au super cette saison.

 

 

KONE Ismaël