Finale de la 55e édition de la Coupe Nationale/ Stade d’Abidjan – ASEC Mimosas : 1 – 1 (3 – 5) :

L’ASEC Mimosas réalise le triplé

Après la Coupe Félix HOUPHOUËT-BOIGNY et le Championnat national, l’ASEC Mimosas s’est offert la Coupe nationale en s’imposant au Stade d’Abidjan, pendant la séance des tirs au but (5 -3)et après le score nul (1 – 1) dans le temps réglementaire. C’était cet après-midi, en finale de la 55e édition, au Stade Ribert Champroux. Les Mimos arrachent ainsi leur 20e sacre en Coupe nationale et réalisent ainsi le triplé cette saison.

 

Les Mimos entrent bien dans la partie avec la confiscation du ballon. Le Stade d’Abidjan subit quelque peu mais les Yéyés se procurent la première nette occasion du match sur une frappe de leur attaquant BAKAYOKO Soumaila, déviée en corner d’une claquette par le gardien de but CISSE Abdoul Karim (10e mn). Le match est très engagé. A la 20e mn, le Stade d’Abidjan rate encore une nouvelle occasion d’ouvrir le score par le même attaquant qui ne parvient pas à ajuster son coup de tête face au portier mimosas. A son tour, l’ASEC Mimosas ne rate pas son opportunité. L’ASEC Mimosas obtient un corner à la 23e mn à 25 mètre du but stadiste. Et comme lors de la demi-finale contre le WAC, SANOGO Issa est à l’exécution. Sa frappe est déviée par le mur, suffisant pour tromper GBANE Mohamed, le gardien de but du Stade D’Abidjan (0 – 1 ; 23e mn). L’ASEC Mimosas ouvre logiquement le score et elle a la main mise sur le match. Dans le temps additionnel de la première partie, les Mimos se procure une dernière opportunité avant la pause. DOSSO Fabius déborde sur le côté droit et envoie un beau centre qui est malheureusement mal exploité par DIABATE Yalatif. On atteint la pause sur cette courte avantage de 1 but à 0 en faveur de l’ASEC Mimosas.

 

L’entame de seconde période est timide. La partie est beaucoup plus équilibré avec des Stadistes plus entreprenants. Mais les Mimos gèrent bien la partie et se procurent encore des occasions de but. A la 74e mn, SANOGO Issa envoie une puissante frappe qui va titiller la barre transversale. Alors qu’on s’achemine vers la fin, le Stade d’Abidjan obtient un coup-franc à l’entrée de la surface de réparation. DIARRA Alou enroule bien sa frappe et trompe CISSE Abdoul Karim pour égaliser (1 – 1 ; 88’ mn). Le Stade d’Abidjan se relance et invite l’ASEC Mimosas aux prolongations.

 

Le Stade d’Abidjan débute cette période en fanfare et se procure une nette occasion dans les pieds de NYAMEKYE John. Le milieu de terrain est mis en échec face à CISSE Abdoul Karim qui sort une belle parade pour stopper la frappe. Le match est très animé et le ballon part d’un camp à l’autre. Le suspense est grand. L’ASEC Mimosas pousse. Les stadistes peinent en cette fin de match mais résistent jusqu’au coup de sifflet final du temps règlementaire. On recourt donc à la séance des tirs au but. Dans cette séance, l’ASEC Mimosas avec un excellent CISSE Abdoul Karim se montre la plus adroite en transformant ses 5 tirs contre 3 pour le Stade d’Abidjan.

 

Une nouvelle victoire méritée qui permet à l’ASEC Mimosas de réaliser le triplé (Coupe FHB, Championnat et Coupe nationale).

 

 

 

H.K