Éditorial :

Une saison réussie ?

A l’approche de la fin des saisons de football en Côte d’Ivoire et dans la plupart des championnats européens, chaque club en est à faire le bilan de la saison écoulée afin de mieux préparer la suivante.

 

 

Selon les experts, de plus en plus nombreux, untel classé 8ème de son championnat national aurait réussi une excellente saison quand, un autre, champion de son pays mais éliminé très tôt en Coupe continentale aurait réalisé une saison moyenne. Comment juge-t-on les résultats d’une équipe et détermine-t-on si une saison est ratée, bonne ou exceptionnelle ?

 

 

Le statut du club, son palmarès et ses moyens sont bien évidemment des éléments importants. Ainsi ne jugera-t-on pas de la même manière les résultats de l’ASEC Mimosas et ceux du WAC.  Ces critères permettent d’en déterminer un autre, moins officiel, plus subjectif, en relation avec ce que chacun pense pouvoir attendre d’un club. Quelles sont les attentes minimales des supporters de la Juventus de Turin chaque année vis-à-vis de leur équipe ? Etre champion d’Italie et atteindre le dernier carré de la Ligue des Champions ? Tout résultat inférieur à celui-ci sera vécu comme un échec et la saison du club bianconeri sera jugée comme moyenne ou mauvaise.

 

 

A ce sujet, certains médias français posaient la question suivante la semaine dernière : La saison de l’Olympique de Marseille éclipse-t-elle celle du PSG ? Curieuse question quand l’on regarde les classements respectifs des deux équipes, l’une ayant dominé outrageusement le championnat national quand le second en occupe la 4ème place. Cependant, les parcours européens de ces deux clubs créent ce débat puisque le PSG était attendu en ½ finale de la Ligue des Champions quand peu de monde espérait la surprenante place de l’OM en ½ finale de la Ligue Europa (en attendant mieux).  Idem en Espagne. Qui a réalisé la meilleure saison ? Le Barca avec son titre de champion (et ses 15 points d’avance sur le Réal de Madrid) ou le club royal madrilène avec sa place de finaliste (voire mieux) en Ligue des Champions ?

 

 

Rapportons ce débat en terre ivoirienne et à notre club, l’ASEC Mimosas. Le derby remporté ce dimanche nous a transportés de bonheur en posant la dernière pierre à l’édifice national. Champion bien avant le terme de la saison et vainqueur des deux derbies en Ligue 1, la Coupe est pleine! Dans le contexte ivoirien, malgré le titre de champion, une défaite contre l’Africa Sports aurait terni l’image de notre saison et il aurait fallu lui donner un autre qualificatif.

 

 

L’on peut donc déjà dire que notre saison est réussie !!! Certains esprits chagrins ne se cacheront pas pour trouver cette saison bonne mais pas exceptionnelle à cause de l’élimination en Ligue des Champions. Nous leur cédons que cette élimination a été une grande déception pour nous tous mais faut-il pour autant tout bruler pour une mi-temps ratée contre ZESCO UNITED au stade Félix HOUPHOUET BOIGNY ?

 

A chacun son appréciation mais de notre point de vue, il y a peu à redire des performances des Hommes du coach AMANI Yao et de Baky KONÉ. Ils nous ont convaincu, ce qui n’était pas aisé avec un effectif composé de joueurs qui, pour la plupart d’entre eux, en sont à leur première saison chez les jaune et noir. 

 

 

Place maintenant à l’Afrique et nous entendons déjà certaines voix murmurer qu’un autre résultat que la victoire finale serait une déception. Les Actionnaires sont insatiables et nous le sommes aussi. Rêvons grand, soyons ambitieux mais sachons garder la tête froide et passer tour après tour afin de savourer chaque étape comme il se doit. 

 

Benoît YOU