Catégories
Actu

22e journée de Ligue 1/ ASEC Mimosas – ASI : 1 - 0 :

ASEC Mimosas, champion avant terme

22e journée de Ligue 1/ ASEC Mimosas – ASI : 1 – 0

Comme attendu, l’ASEC Mimosas a décroché son 26e titre de champion de Côte d’Ivoire, cet après-midi, au Stade Félix HOUPHOUËT-BOIGNY, en s’imposant (1 – 0), à l’ASI d’Abengourou, lors de la 22e journée de Ligue 1. Un titre acquis précocement après 20 journées de championnat disputés sur 26.

 

Les Mimos débutent le match avec tout le sérieux. Logiquement, ils se procurent la première nette opportunité, dès la 8e mn, sur une puissante frappe, ras de terre, de Fonsinho, repoussée par la main ferme de DIOMANDE Namory, le gardien de but de l’ASI d’Abengourou. Huit minutes plus tard, l’ASEC Mimosas revient à la charge, sur une offensive rondement menée, partie de COULIBALY Zana pour Fonsinho qui déborde et sert remarquablement TOURE Amed, dans la petite surface pour ouvrir le score du plat du pied (1 – 0 ; 16e mn). L’ASEC Mimosas semble avoir fait le plus difficile et peut maintenant gérer son match. A la 36e mn, N’DAO Mohamed Lamine blessé est obligé de céder sa place à SANOGO Issa.  L’ASI d’Abengourou tente le tout pour le tout pour revenir au score avant la pause, mais face à une défense bien en place mimosas, les Princes de l’Indenié sont obligés d’aller à la pause avec ce but concédé depuis la 16e mn.

 

Les hostilités de la seconde période sont données par la tentative de lob depuis le rond-point central de TOURE Amed sur DIOMANDE Namory, très avancé. Heureusement pour le portier, le ballon passe de peu au-dessus de la barre transversale. La partie est beaucoup plus serré avec moins d’occasion de but. N’empêche que le match soit plaisant avec les déboulés de Fonsinho qui crée des misères à la défense des Princes de l’Indénié. Les Mimos assurent le spectacle à la grande joie des Actionnaires présents dans les tribunes du Félicia. Pendant le temps additionnel, DOSSO Fabius, entré en remplacement de TOURE Amed est tout près de corsé l’addition après une action individuelle suivi d’une frappe qui va malheureusement heurter la barre transversale. Aucun autre but ne sera inscrit, mais le score final (1 – 0) suffit largement au bonheur de l’ASEC Mimosas qui remporte le titre de champion (2018), avant terme, le 26e de son histoire. Et cela, après seulement 20 journées de championnat disputées.
BRAVO et Félicitations à l’ASEC Mimosas.