16es de finale aller de la Ligue des Champions de la CAF /ZESCO United 0 – 1 ASEC Mimosas :

L’ASEC Mimosas brise l’invincibilité du ZESCO à Ndola

L’ASEC Mimosas a réalisé une bonne opération, à Ndola, face à la formation de ZESCO United battue (0 – 1), le mercredi 7 mars dernier, au Levy MWANAWASA Stadium, lors de la rencontre des 16èmes de finale aller de la Ligue des Champions. L’équipe mimosas rentre ce samedi pour préparer la manche retour en vue de la qualification pour la phase de poules.

 

Levy MWANAWASA Stadium de Ndola était, jusqu’au dernier match de la Ligue africaine des champions de ZESCO United contre l’ASEC Mimosas, une citadelle imprenable. Cela faisait plus d’une dizaine d’années que l’équipe de Ndola n’avait pas perdu de match en compétition africaine sur ses installations. Mercredi 7 mars dernier, ce mythe a été brisé par l’ASEC Mimosas. L’histoire retiendra que c’est par l’autogoal du défenseur Solomon SAKALA, à la 38e minute, sur une belle percée suivie d’un centre-tir d’AGBÉEGNIADAN Komlan que cette invincibilité s’est interrompue.   AMANI Yao, l’entraîneur de l’ASEC Mimosas en avait la ferme conviction à l’arrivée à Ndola, le samedi 3 mars dernier. À Ndola, un confrère zambien lui avait parlé de ce mythe de ZESCO à domicile. L’entraîneur principal de l’ASEC Mimosas avait déclaré : «Les records ou les mythes sont faits pour être battus ou brisés. Il y’a un début à tout et j’espère que ce début commencera par l’ASEC Mimosas». AMANI Yao Lambert César n’a pas eu tort, convaincu qu’il était par la qualité de la préparation de son équipe, à Abidjan.

 

Un état d’esprit de guerriers

 

Les joueurs de ZESCO United ont eu face à eux 11 guerriers très disciplinés qui ont fait échouer leurs plans. Tactiquement présents, motivés, courageux et déterminés dans le combat physique comme dans les duels, les Mimos, déjà bien à l’aise dans le jeu au sol sur une pelouse de très bonne qualité, ne pouvaient que dominer leurs adversaires. N’eût été le souci de défendre en bloc, GLOUDOUEU Ange Baresi et ses coéquipiers auraient pu inscrire d’autres buts. Tellement ils ont été dominateurs en première mi-temps notamment.   La seconde période a été équilibrée malgré le sursaut de l’équipe de ZESCO United qui voulait refaire son retard. Encore une fois, les Jaune et Noir se sont montrés très solidaires pour préserver leur acquis (0-1) à défaut de corser l’addition. Pour le coach AMANI YAO, son équipe vient de faire 20% du chemin. Les 80% sont à venir. Le 18 mars prochain, les Jaune et Noir devront confirmer cette belle opération face à ZESCO United, au Stade Félix HOUPHOUËT-BOIGNY, lors de la manche retour de ces 16es de finale de la Ligue africaine des Champions.

 

Les résultats des 16es finales

Etoile Sahel (Tunisie) – Plateau United (Nigéria)                        : 4 – 2

Young Africans (Tanzanie) – Township Rollers (Bostwana)           : 1 – 2

Horoya AC (Guinée) – Génération Foot (Sénégal)                       : 2 – 1

Al Ahly (Egypte) – CF Mounana (Gabon)                                    : 4 – 0

Gor Mahia (Kenyan) – Espérance S. de Tunis (Tunisie)                : 0 – 0

Saint George (Ethiopie) – KCCA (Ouganda)                               : 0 – 0

Zanaco (Zambie) – Mbabane Swallows (Swazillande)                  : 1-2

Zesco United (Zambie) – ASEC Mimosas (Côte d’Ivoire)      : 0 -1

TP Mazembé (RDC) – UD Songo (Mozambique)                           : 4 – 0

Aduana Stars (Ghana) –  ES Sétif (Algérie)                                 : 1 – 0

Togo-Port (Togo) – Al Hilal (Soudan)                                          : 2 – 0

MFM (Nigéria) – MC Alger (Algérie)                                            : 2 – 1

Primeiro de Agosto (Angola) – Bidvest Wits (Afrique du Sud)      : 1 – 0

Rayon Sport (Rwanda) – Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud)   : 0 -0

Wydad Casablanca (Maroc) – Williamsville AC (Côte d’Ivoire) : 7 – 2

Difaa El Jadidi (Maroc) – AS V. Club (RDC)            : 1 – 0