DEUIL :

Hommage au Président Jean-Jacques BECHIO

Le Président Jean-Jacques BECHIO n’est plus. Il est décédé dans la nuit du dimanche 11 février 2018, à l’âge de 69 ans, à Abidjan.

Il est né le 22 août 1949, à Grand-Bassam et a été l’un des dirigeants les plus influents de l’ASEC Mimosas dans la seconde moitié des années 1980. Lorsque TOURÉ Mamadou, le Président du Comité central du club, très contesté vers la fin de son mandat, est parti en juin 1987, les Présidents d’honneur de l’ASEC Mimosas ont décidé de prendre les choses en main avec la ferme volonté de mettre fin à l’instabilité chronique qui secouait l’ASEC Mimosas depuis 1976.

C’est dans ce but qu’ils ont mis en place un Présidium qui a contrôlé le club de 1987 à 1989. Et c’est dans ce cadre que l’Ambassadeur Georges OUEGNIN avait coopté le ministre Jean-Jacques BECHIO pour être le porte-parole de ce Présidium comprenant les Présidents d’honneur Mathieu EKRA, M’BAHIA BLÉ Kouadio, Lanzéni COULIBALY, Ibrahim BAROUD, Lamine FADIGA, Yaya OUATTARA et SEM. Georges OUEGNIN, lui-même. Le Présidium a ensuite désigné quelques mois plus tard, à la fin de l’année 1987, AHOUA Kangah Michel, au poste de Président du Comité central du club. Ce dernier a exercé ses fonctions sous le contrôle des Présidents d’honneur.

Le mandat d’AHOUA Kangah Michel qui a duré deux saisons sportives (1987-1988 et 1988-1989) fut extrêmement difficile à cause de la rivalité féroce qui existait tant au sein même de l’ASEC Mimosas qu’en dehors du club.

Voyant qu’il lui était devenu impossible de travailler dans ces conditions, AHOUA Kangah Michel a préféré rendre le tablier aux Présidents d’honneur qui ont alors porté leur choix sur la personne de Me Roger OUEGNIN, membre du Comité central depuis 1983 et qui avait fait une incursion, en 1989, à la Fédération Ivoirienne de Football en qualité de Vice-président sous le mandat d’EZAN Emmanuel. Maître Roger OUEGNIN avait su convaincre les Présidents d’honneur en leur présentant un projet bien ficelé sur la construction du club qui serait gage de stabilité et de performance sportive.

Mais contrairement à AHOUA Kangah Michel qui avait travaillé sous l’autorité des Présidents d’honneur, le Président Roger OUEGNIN avait demandé à ceux-ci de lui laisser les pleins pouvoirs et les mains libres pour gérer l’ASEC Mimosas.



Le Président Jean-Jacques BECHIO s’est alors chargé de convaincre les Présidents d’honneur, puis d’informer tous les Actionnaires d’abord lors de la préassemblée du dimanche 12 novembre 1989, à l’ENA, puis à l’Assemblée Générale qui s’est tenue le dimanche 19 novembre 1989, au Palais des congrès de l’Hôtel Ivoire. Merci Président Jean-Jacques BECHIO! L’ASEC Mimosas vous est reconnaissant et prie pour le repos de votre âme.