4E ÉDITION DU TIDA/ Académie MimoSifcom – Académie Mohamed VI (0-1) :

LES MIMOS calent en demi-finale.

Les pensionnaires de l’Académie MimoSifcom sont tombés les armes à la main face à l’Académie Royale Mohamed VI (0 – 1), dans l’après-midi de ce mardi lors des demi-finales du TIDA. Les Mimos joueront le match de classement face à la SOA

Dès l’entame du match, les Marocains sont les premiers à se montrer dangereux. Sur cette offensive de la 3e minute, menée sur le flanc droit de la défense Mimosas, HAMZA Ait Allal délivre un centre à l’endroit de ANASS Eddaou qui manque le cadre d’une frappe croisée. Les Académiciens poussés par leur public majoritairement composé des autres pensionnaires de l’Académie MimoSifcom, répondent à la 8e minute. KONATE Karim sert dans la surface DIARRASSOUBA Salifou qui centre au second poteau, TRAORE Benie Adama esseulé, décoche une frappe du pied droit qui est repoussée en corner par ABDER Rahmane, le portier Marocain. Les Mimos multiplient les offensives, mais se heurtent à une défense marocaine bien organisée. Les Marocains se réveillent à la 25e minute. HAMZA Ait Allal dans une position litigieuse sert AYMANE Mourid dans la surface de réparation mimosas, le capitaine marocain bat du plat du pied droit BAMBA Aboubakar , (0-1).
L’ASEC Mimosas pousse jusqu’à la mi-temps sans pouvoir obtenir l’égalisation.

Au retour de la pause, les jeunes du coach KOUADJO Felix maintiennent une vive pression sur leurs adversaires à l’image de cette percée de OUATTARA Zié dans la défense adverse à la 45e minute, malheureusement son centre est dévissé. HAMZA Ait Allal écope d’un second carton jaune à la 58e minute et laisse ses coéquipiers à 10. Les Mimos assiègent alors le camp marocain. TAPSOBA Abdoul entré à la place de TRAORE Beni Adama , profite d’une mauvaise sortie du portier de l’Académie Royale Mohamed VI, pour décocher une lourde frappe du pied gauche qui rase le montant droit à la 63e minute. Les Mimos ne désespèrent pas. A la 69e minute Konaté Karim reprend de la tête le centre de Diarrassouba Salifou, mais Abder Rahmane , le portier marocain sauve les siens en repoussant le ballon en corner .

Les Mimos auront tout donné mais le score n’évoluera pas jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre. Malgré cette élimination, nous avons assisté à une belle rencontre, avec deux équipes qui produisent du beau jeu.

Les Mimos tenteront de décrocher la 3e place face à la SOA, l’autre malheureux demi-finaliste, ce mercredi après-midi au Stade Robert Champroux.

AD