Éditorial  :

LA REPRISE DES ENTRAINEMENTS

Une semaine après l’Assemblée Générale Ordinaire du dimanche 27 août passé, l’événement à l’ASEC Mimosas est la reprise des entraînements de l’équipe professionnelle depuis le lundi 4 septembre dernier, à Sol Béni. L’équipe disposera d’un peu moins de quatre semaines de préparation avant la Super Coupe Félix Houphouët-Boigny programmée pour le samedi 30 septembre prochain et qui marquera l’ouverture de la prochaine saison de football en Côte d’Ivoire. Ce match d’ouverture sera un peu particulier. Il opposera la nouvelle cuvée de l’ASEC Mimosas à son éternelle rivale l’Africa Sports d’Abidjan. Il donnera aux supporters des deux clubs et aux sportifs ivoiriens un avant-goût de la prochaine Ligue 1 ivoirienne grâce à la forme qu’afficheront les deux formations. A travers ses recrutements, l’ASEC Mimosas affiche ses intentions de réussir une grande saison avec des objectifs clairs et connus de tous : conserver son titre de champion de Côte d’Ivoire, remporter la Coupe nationale et la Coupe de la Ligue et surtout disputer au moins les demi-finales de la Ligue des champions de la CAF. Ça fait beaucoup pour une équipe. Mais pour un club ambitieux comme l’ASEC Mimosas qui veut redevenir la véritable locomotive du football ivoirien, ces ambitions sont des plus normales.

 

Avec l’effectif dont le club s’est doté, sa bonne gestion devrait permettre à l’entraîneur AMANI Yao Lambert César de relever les défis de la saison prochaine. En parlant de l’effectif, nous terminons, cette semaine, la présentation des nouveaux joueurs dans le numéro que vous tenez entre les mains. Ce sont quatre attaquants dont on dit beaucoup de bien. Ils sont Bukinabé (OUSSALE Hervé), Togolais (Komlan AGBEGNIADAN), Ivoiriens (YAO Kouamé Alphonse alias Fonsinho et DIABATE Ibrahim Yalatif, un jeune issu de l’Académie MimoSifcom). Ils auront la lourde responsabilité de marquer des buts et faire gagner l’équipe. Il leur appartient de confirmer ce que l’on dit et ce que l’on attend d’eux.

 

La reprise des entraînements se poursuivra la semaine prochaine avec l’équipe réserve, le lundi 11 septembre prochain, puis avec l’Académie MimoSifcom, le lendemain mardi, à Sol Béni. Cela montre la bonne coordination des activités de la Section football dont le responsable Baky KONE travaille pour une grande harmonie et une collaboration très étroite entre le centre de formation et l’équipe professionnelle en passant par l’équipe réserve. Cela montre aussi à quel point l’ASEC Mimosas ne cesse d’œuvrer pour améliorer son organisation et son fonctionnement dans le but de redevenir pour longtemps la véritable locomotive du football national et dans le but de remonter également sur le toit de l’Afrique.

 

 

 

Par KONE Ismaël, Rédacteur en chef du Magazine ASEC Mimosas