Éditorial  :

LE PACTE

Au cours de l’Assemblée Générale Ordinaire de dimanche passé, le PCA de l’ASEC Mimosas, Me Roger OUEGNIN, a annoncé de grands projets qui donneront davantage d’envergure à notre club. Parmi ces projets, celui qui, à notre avis, conditionnera la réalisation des autres, est le grand deal, ou le grand pacte que Me Roger OUEGNIN a fait avec les Actionnaires. L’idée-force de ce pacte est celle-ci : «Vous avez besoin d’une grande équipe qui vous fera rêver? Je vous la donne. Mais en retour, j’attends votre mobilisation qui rendra notre club plus populaire et plus fort sur tous les plans». Tout le monde le sait, le PCA de l’ASEC Mimosas est un homme de parole et d’action. Après avoir promis et réalisé l’Opération reconquête avec une bonne équipe qui a remporté la Ligue 1 ivoirienne, la saison écoulée après 6 ans d’insuccès, il est en train de bâtir, avec son trio BAKY-AMANI-GIGI, une grande équipe pour réussir l’Opération confirmation et consécration. Opération confirmation, car il faudra conserver le titre de champion de Côte d’Ivoire à l’isssue de la prochaine saison, puis au cours des suivantes. Opération consécration, parce que Me Roger OUEGNIN estime que plusieurs années se sont écoulées après l’unique sacre de l’ASEC Mimosas en Ligue des champions 1998. C’est-à-dire 19 ans plus précisément. Et qu’il est temps aujourd’hui pour le club le plus populaire d’Afrique de l’Ouest de remporter une nouvelle fois la Ligue des champions de la CAF. 

 

 

Mais pour réussir cette Opération confirmation et consécration, l’ASEC Mimosas aura besoin de la mobilisation, du soutien massif et actif de ses supporters. D’où les nouveaux slogans sur les banderoles exposées dans la salle de la Bourse du travail de Treichville, lors de l’AGO de dimanche dernier et sur lesquelles on pouvait lire : «ASEC Mimosas, je t’aime», «ASEC Mimosas, le club du peuple»; «Mimos… Le peuple est toujours avec toi»; «Même Dieu est Mimos»; «Mon sang est jaune et noir»; «Les enfants s’amusent… et gagnent». Ces nouveaux slogans constituent non seulement un retour aux sources, mais aussi un appel pour redonner à l’ASEC Mimosas sa grande popularité d’antan. Toutefois, a demandé le Président Roger OUEGNIN, la mobilisation des Actionnaires doit se faire dans la discipline, le respect des valeurs, des symboles et des dirigeants de notre club. Mais aussi et surtout dans le strict respect de l’esprit du fair-play. Les Actionnaires ne devront plus se rendre coupables d’actes de vandalisme dans les stades parce que leurs équipes auront été victimes de mauvais arbitrage. Il en appelle à leur sens de la responsabilité pour ne pas exposer l’ASEC Mimosas a des sanctions tant au niveau national que continental qui pourraient ternir ainsi son image de marque. C’est là aussi un autre deal dans le grand deal que le Président Roger OUEGNIN fait avec les Actionnaires. Il est en train de faire tout ce qu’il a promis. Ce sera au tour des Actionnaires de faire, dès l’ouverture de la saison, leur part du pacte qu’ils ont scellé avec leur PCA. Si chacun respecte ses engagements, l’ASEC Mimosas, notre club, fera de grandes avancées dans les années à venir.

 

Par KONE Ismaël, Rédacteur en chef du Magazine ASEC Mimosas