Catégories
Actu

Infirmerie : NOUGBELE Christian (Milieu de terrain de l’ASEC Mimosas) :

« Je me sens beaucoup mieux »

Infirmerie : NOUGBELE Christian (Milieu de terrain de l’ASEC Mimosas)

Blessé le 19 mars dernier, à Yaoundé, au Cameroun, conte l’APEJES de Mfou, lors de la manche retour des 16es de finale de la Coupe de la Confédération, le milieu offensif mimosas, NOUGBELE Christian, opéré le 23 avril passé, à Rabat (Maroc), est en rééducation à Sol Béni. Il travaille 3 fois par semaine avec le médecin-kinésithérapeute de l’ASEC Mimosas, ZAKA Randriatsiferana. Voici ce qu’il nous a confié sur son état de santé.

 

– Comment vous sentez-vous?

– Je me sens beaucoup mieux aujourd’hui. J’arrive à faire des flexions et des extensions normales du genou. Je ressens quelques douleurs, mais le Dr ZAKA me dit que cela est normal. Je poursuis la rééducation de mon genou. Je ne manque aucune séance. Le ballon, l’aire de jeu, les entraînements et les compétitions me manquent énormément.

 

– Depuis quand avez-vous commencé la rééducation de votre jambe?

– J’ai commencé la rééducation une semaine seulement après mon opération.

 

– A quelle étape êtes-vous aujourd’hui?

– J’ai commencé à trottiner depuis avant-hier, mercredi. Ce fut un plaisir de fouler à nouveau la pelouse. Je suis déjà content d’avoir atteint cette étape. Je compte travailler avec assiduité pour atteindre une à une les suivantes et aboutir à une guérison totale. Après mon opération, le médecin m’avait prédit 6 mois de rééducation. En principe, si tout se passe bien, je dois reprendre les entraînements en novembre prochain. Mais tout dépendra de l’évolution de mon mal.

– Ce ne sera pas un peu tôt?

– Je ne le pense pas. Ce sont les prédictions du médecin qui m’a opéré à Rabat, au Maroc. Mais je ne veux pas brusquer les choses. Ici le Dr Randriatsiferana ZAKA me conseille également de ne pas précipiter mon retour et c’est aussi ce que je pense. Je veux recouvrer une guérison totale afin de reprendre les entraînements sans problème.

 

– Savez-vous que les dirigeants et les Actionnaires attendent votre retour à la compétition avec impatience?

– Oui, je le sais et cela me fait plaisir. Quand les gens me reconnaissent en ville, ils me souhaitent un prompt rétablissement et m’encouragent à bien suivre mon traitement pour guérir rapidement. Tout cela me motive énormément.

 

– Vous avez assisté au sacre de votre équipe en Ligue 1 dans les tribunes. Cela a dû être difficile non?

– C’est vrai. J’aurais voulu être sur le terrain avec mes coéquipiers pour vivre cette sensation, ce plaisir de remporter un titre de champion de Côte d’Ivoire que je n’avais jamais remporté jusqu’à mon arrivée à l’ASEC Mimosas.

 

– Votre mot de fin?

– Je remercie le PCA de l’ASEC Mimosas qui a permis que je sois opéré par un spécialiste au Maroc. Je suis content que ses efforts pour l’ASEC Mimosas aient été récompensés par le 25e titre de champion de Côte d’Ivoire. Je remercie également toute l’équipe de l’ASEC Mimosas de la saison dernière qui m’a soutenu jusqu’ici. Je remercie également les Actionnaires pour leurs encouragements. Je demande à tout le monde de continuer à prier pour moi. J’ai vraiment hâte de reprendre la compétition pour aider mon équipe et faire plaisir à mes dirigeants et à nos supporters.

 

L’avis du Dr ZAKA

«Pour le moment, les choses se passent bien» 

 

« NOUGBELE Christian a été opéré il y a exactement 3 mois et 23 jours. Nous tendons vers le 4e mois depuis son opération. Sa rééducation est en bonne voie. Il a recommencé à trottiner avant-hier matin. Nous avons un programme de 3 séances par semaine. NOUGBELE suit des séances de physiothérapie, de renforcement musculaire et de balnéothérapie. Il réagit bien durant chacune de ces 3 séances. L’amplitude musculaire de sa jambe, c’est-à-dire la flexion et l’extension de celle-ci sont de plus en plus normales. Il est très motivé et il travaille bien pour respecter les délais prescrits pour son retour à la compétition. A partir du 4e mois, il commencera le renforcement musculaire dans la salle de musculation. Puis, il passera au footing pour l’endurance, la force et la vitesse. A partir du 6e mois, si tout se passe bien, il commencera la réathlétisation, c’est-à-dire la préparation physique pour son retour à la compétition. Pour le moment, les choses se passent bien ».