Interview...AMANI Yao Lambert César (Entraîneur principal de l’ASEC Mimosas) :

« L’équipe réserve servira de pont entre l’Académie et l’équipe professionnelle »

Après avoir dévoilé son projet de jeu pour l’équipe professionnelle de l’ASEC Mimosas dont le Président Roger OUEGNIN lui a confié les rênes de l’encadrement technique, AMANI Yao Lambert César, l’entraîneur principal des champions de Côte d’Ivoire, parle, cette semaine, de l’équipe réserve qui est en train d’être mise en place.

 

– Qu’est-ce qui a entraîné la création d’une équipe réserve à l’ASEC Mimosas ?

– Ce n’est pas la première fois que nous créons une équipe réserve. C’est une expérience que nous avons déjà faite en 2002 à partir d’une idée de Pascal THEAULT, le Directeur Général de l’Académie MimoSifcom. Et cette expérience avait été très positive. Elle nous avait permis de révéler des talents comme SORO Bakary, YA Konan Didier, KONE Kouamatien Emmanuel, BARO Babou, ALLI N’Dri Vincent de Paul, KOUAME Désiré Magloire et bien d’autres qui ont fait les beaux jours de l’ASEC Mimosas à un moment donné en remportant plusieurs titres nationaux et en disputant les demi-finales de la Ligue des champions en 2006. C’est cette expérience que nous relançons cette année pour donner la chance aux jeunes talents qui ne peuvent plus intégrer l’Académie MimoSifcom à cause de leur âge, et qui ne peuvent pas évoluer en équipe professionnelle de l’ASEC Mimosas où le niveau est très élevé. Cette équipe réserve comprendra également des jeunes de notre Académie de football qui sont en fin de formation. Pour tout vous dire, elle servira de pont entre l’Académie MimoSifcom et l’équipe professionnelle.

 

– Faut-il croire que ce groupe a été créé aussi pour ne plus prêter les joueurs formés à l’ASEC Mimosas à d’autres clubs et leur permettre de s’aguerrir au sein de leur club formateur ?

– Ce n’est pas vraiment pour cette raison que nous avons pensé à créer notre équipe réserve. Mais je reconnais que les joueurs formés à l’Académie MimoSifcom sont confrontés à de grandes difficultés quand nous les prêtons à d’autres clubs. Parce que hormis l’ASEC Mimosas et Ivoire Académie (Ligue 2), à degré moindre, qui ont des infrastructures sportives, les conditions de travail dans les autres clubs qui accueillent nos jeunes joueurs sont très difficiles. Et cela impacte négativement sur leur progression.

 

– Quelles sont les catégories d’âge concernées par l’équipe réserve de l’ASEC Mimosas ?

– S’il y a forcément des âges requis pour chaque catégorie de l’Académie MimoSifcom, ce qui est normal pour une formation efficace, ce ne sera pas le cas pour entrer dans notre équipe réserve. Parce qu’on peut découvrir de jeunes joueurs au talent prometteur, mais qui ont plus de 20 ans et qui ont besoin d’une bonne base pour réussir dans le football d’élite. On recrutera des joueurs qui répondent à ces critères pour leur donner une formation de 6 mois environ et voir ensuite, en fonction de leurs progrès, s’ils peuvent intégrer l’équipe professionnelle ou prolonger encore leur formation de quelques mois.

 

– Quelle sera la durée de la formation en équipe réserve ?

– Tout dépendra des progrès de chaque joueur. Il est clair que certains assimileront plus vite et évolueront plus rapidement que d’autres. La durée de la formation ne sera donc pas la même pour tous. Mais dans l’ensemble, je peux affirmer que la formation à ce niveau ne durera pas plus de deux ans.

 

– Pourriez-vous nous dire comment N’GUESSAN Fabrice, l’ancien entraîneur de l’AFAD, a-t-il été recruté pour s’occuper de l’encadrement technique de cette équipe réserve de l’ASEC Mimosas ?

– Au départ, lorsque le PCA, Me Roger OUEGNIN, a décidé de la restructuration de l’Académie MimoSifcom avec Pascal THEAULT, le Directeur Général de ce centre de formation du club, le Coach THEAULT cherchait un entraîneur pour les U16 et un entraîneur pour l’équipe réserve qui est en train d’être mise en place. Je lui ai proposé N’GUESSAN Fabrice qui a été mon adjoint à l’AFAD, en 2015. Fabrice a une longue expérience dans la formation. Il a fait ses preuves à l’Olympic Sport d’Abobo. Pascal THEAULT a trouvé son profil intéressant et a décidé de l’engager.

 

– Combien de joueurs seront appelés à former ce groupe ?

– Il comprendra 16 joueurs tout au plus.

 

– Combien en avez-vous déjà recruté ?

– Nous travaillons actuellement avec les U20 de l’Académie MimoSifcom qui disputent le championnat Elite Jeunes. Nous entrerons bientôt dans la phase des tests de recrutement.

 

– Comment comptez-vous mettre vos joueurs de l’équipe réserve à l’épreuve pour leur permettre de s’aguerrir une fois que ce groupe sera constitué ?

– Nous ne savons pas si la Ligue de Football Professionnel va organiser un championnat des équipes réserves. Si elle le fait, ce sera une très bonne occasion pour nos jeunes de se confronter à la difficulté d’une compétition officielle pour affûter leurs armes en vue d’intégrer le plus rapidement possible l’équipe professionnelle. Dans le cas contraire, nous nous contenterons des matches amicaux pour les aider à progresser dans le jeu.

 

– Votre conclusion.

– Notre équipe réserve sera fonctionnelle le mois prochain. Il sera ouvert en permanence à tous les jeunes footballeurs qui voudront faire des essais chez nous.

 

Interview réalisée par K.I