26e journée de Ligue 1/ ASEC Mimosas – ASI d’Abengourou : 1 – 2 :

La fête fut belle malgré…

Champions avant terme et sûrement avec l’esprit déjà en vacances, les Mimos se sont inclinés (1 – 2) face aux Princes de l’Indénié, cet après-midi, lors de la 26e et dernière journée de Ligue 1. Une défaite anecdotique qui n’a pas empêcher le bon déroulera de la fête avec les Actionnaires.

 

Accueillis par une haie d’honneur de leurs adversaires de l’ASI d’Abengourou, l’entraîneur TRAORE Siaka et ses joueurs se sont présentés dans un onze de départ inédit, avec le doyen des joueurs KONE Bakary (dit Baky) comme capitaine et le jeune KOUASSI YAO Wilfried, dans les buts.  Une équipe véritablement remaniée pour un match considéré comme une rencontre gala.  

Pour sa première dans les buts mimosas et après une remarquable première période ponctuée par deux arrêts décisifs face à l’attaquant DIOMANDE Mamadou de l’ASI d’Abengourou, KOUASSI YAO Wilfried, le jeune gardien de but issu de l’Académie MimoSifcom commet une faute de main sur un coup-franc de ZOUZOU Franck qui occasion l’ouverture du score en faveur de l’ASI d’Abengourou (0 – 1 ; 55e mn). La parité au score est vite rétablie grâce à un penalty provoqué par un centre en retrait de N’GOUAN Ruffin, manié dans la surface de réparation par un défenseur de l’ASI d’Abengourou. Aristide BANCE se charge de l’exécution pour inscrire son 13e but et pour consolider son titre de meilleur buteur (1 – 1 ; 62e mn). Beaucoup mieux dans la partie, l’ASEC Mimosas concède pourtant un second but, contre le cours du jeu, sur un corner, 5 minutes après son but égalisateur.  Le coup de pied arrêté de TRAORE Aboubakar heurte la tête de GLOUDOUEU Ange Baresi, au premier poteau pour finir dans les buts mimosas (1 – 2 ; 67e mn). Un second but que l’ASEC Mimosas ne parvient pas à égaliser avant le coup de sifflet final du match, malgré une meilleure domination et des occasions de buts.

 

L’ASEC Mimosas conclut donc ses rencontres de la saison par cette défaite (1 – 2), sans grande conséquence et termine la Ligue 1 en tête avec 45 points+14, devant le WAC, son dauphin (44 points +14).   Un 25e sacre bien mérité pour l’ASEC Mimosas qui aura occupé la tête du championnat à 22 reprises. 

 

H.K