Éditorial  :

Un 25e titre bien construit

L’ASEC Mimosas tient enfin son 25e titre de champion de Côte d’Ivoire et le 18e de l’ère Roger OUEGNIN. Ce titre, attendu depuis 7 longues années par les Actionnaires, a été décroché à la 25e et avant-dernière journée de Ligue 1 (quelle coïncidence ?) face à l’étonnante équipe promue du WAC. Raison pour laquelle tous les supporters et sympathisants du club le célèbrent avec un grand enthousiasme. Mais ce titre n’est pas le fruit du hasard. Même si parfois les prestations et les résultats de l’équipe mimosas ont laissé planer le doute dans l’esprit des supporters et des dirigeants, le club a su mobiliser toutes les ressources nécessaires pour l’obtenir.

 

A commencer par la composition de l’effectif. Au sein de celui-ci, l’on trouve des joueurs d’expérience comme Aristide BANCE, KOUTOUAN Akassou, N’GOUAN Konan Ruffin, GLOUDOUEU Ange Baresi, OUATTARA Issouf qui, grâce à leur vécu et à leur talent, ont bien encadré les plus jeunes. Ce bel amalgame d’anciens et de jeunes aux qualités complémentaires aura permis de maintenir le groupe au-dessus de la ligne de flottaison quand les eaux étaient très agitées. Au soir de la 26e journée, quel que soit le résultat du match contre l’ASI d’Abengourou, l’ASEC Mimosas aura conservé le fauteuil de leader à 21 reprises. L’équipe ne l’aura cédé à ses concurrentes que 5 fois.

 

Il y a ensuite la composition de l’encadrement technique. Ce staff comprend 6 membres qui sont l’entraîneur principal TRAORE Siaka dit Gigi, KASSY Kouadio Lucien, Bakary KONE, AMANI Yao, Baky KONE et le préparateur physique Alexandre MINAL. Sur les 6, les 5 premiers sont tous d’anciens sociétaires de l’ASEC Mimosas qui connaissent bien l’esprit et la philosophie de jeu du club. Et 4 d’entre eux ont été de grands internationaux ivoiriens qui ont su, durant toute la saison, travailler en symbiose et communiquer leur expérience aux joueurs.

 

Le CNACO et les Actionnaires ont aussi pris une part active dans ce succès. Ils ont démontré la capacité de mobilisation de l’ASEC Mimosas autour de son équipe. Durant toute la saison, seuls les matches des nouveaux champions de Côte d’Ivoire ont fait quasiment le plein du Stade Robert Champroux, du Stade Auguste Denise de San Pedro ou du Stade de la Paix de Bouaké, à chaque occasion.

 

Enfin, j’aurais dû commencer par là, les dirigeants qui ont mis en place cette belle organisation ont su, grâce à leur expérience et à leur savoir-faire, réunir les ressources humaines et matérielles pour conduire leur équipe à ce 25e titre. Au cours de ces 28 dernières saisons, même dans les moments les plus difficiles, l’ASEC Mimosas a figuré régulièrement sur le podium de la Ligue 1 et le club a disputé pratiquement une compétition africaine chaque année. L’ASEC mimosas n’est jamais entré en hibernation à ce niveau à l’image des clubs historiques comme le Hafia FC de Guinée, le FC Canon de Yaoundé, l’Union Sportive de Douala, au Cameroun; l’Asante Kotoko de Kumasi du Ghana et bien d’autres. Cela est à l’honneur du Conseil d’Administration que préside Me Roger OUEGNIN à qui les Actionnaires sont très reconnaissants.

 

 Même si ce 25e titre de champion de Côte d’Ivoire a été difficile à obtenir, tous ceux qui ont suivi l’équipe de l’ASEC Mimosas et son parcours ont pu se rendre compte que ce succès a été obtenu grâce à la foi, au travail, à la patience et à la persévérance de tous les Actionnaires parce qu’il a été bien pensé et construit.

 

 

 

Par KONE Ismaël, rédacteur en chef du Magazine ASEC Mimosas