Éditorial  :

UNE TRÊVE BIEN VENUE

TRAORE Siaka dit Gigi, l’entraîneur de l’ASEC Mimosas, reconnaît que depuis un moment, les résultats moyens de son équipe sont dus à un manque de chance. La formation jaune et noir joue bien. Elle se montre offensive et se crée de nombreuses occasions de buts à chaque match. Malheureusement, on constate une panne d’inspiration et d’efficacité des Mimosas dans le geste ultime qui n’est pas toujours précis. Cela a plongé, ces dernières semaines, l’ASEC Mimosas, dans une spirale de mauvais résultats qui l’a mise sous une terrible pression. Surtout au soir de sa défaite (1-0), le samedi passé, face au Stade d’Abidjan, lors de la 24e journée de Ligue 1. Cette défaite avait laissé croire aux Actionnaires que leur équipe n’avait plus son destin en main. Ce sentiment de frustration avait poussé certains d’entre eux à adopter des comportements indignes des vrais supporters de l’ASEC Mimosas à la fin de la rencontre. Mais le lendemain, la défaite (0-1) du WAC, le poursuivant direct de l’ASEC Mimosas, face à l’Africa Sports a remis les choses en place et permis à l’équipe jaune et noir de rester leader avec un point d’avance sur son dauphin. La victoire de l’éternelle rivale sur le WAC venait ainsi chasser le doute de l’esprit des Actionnaires et montrer que leur équipe a toujours son destin en main.

La courte trêve qui intervient en Ligue 1 fera du bien à l’ASEC Mimosas. En effet, la semaine est consacrée aux 8es de finale de la Coupe nationale et à la première journée des éliminatoires de la CAN 2019. Mais, c’est le lundi 12 juin prochain, à partir de 15h00, au Parc des Sports, que TRAORE Siaka dit Gigi et son groupe disputeront leur match des 8es de finale contre les Routiers du FC San Pedro. Ce sera l’occasion pour eux de répéter leurs gammes et surtout pour leur entraîneur de donner du temps de jeu à certains éléments qui n’en ont pas eu assez. Cela permettra aussi à certains titulaires de souffler un peu pour retrouver leur meilleur niveau lors des deux derniers matches de Ligue 1 face au WAC (25e journée) et à l’ASI d’Abengourou (26e journée). Les Mimosas ont cette semaine pour décompresser et récupérer de leur grosse fatigue nerveuse et physique. Dès la semaine prochaine, ils pourront mobiliser toutes leurs ressources et bénéficier du retour de sélection de leurs internationaux burkinabè KOFFI Kouakou Hervé et BANCE Aristide pour bien négocier le virage des 8es de finale de la Coupe nationale et ceux des deux derniers matches de Ligue 1. A ces trois occasions, le soutien massif et inconditionnel des Actionnaires sera d’une importance capitale pour aider leur équipe à accéder aux quarts de finale et à remporter la Ligue 1. Il y a des signes qui ne trompent pas. Cette trêve d’une semaine pourrait être très salutaire pour l’ASEC Mimosas.

 

 

Par KONE Ismaël, Rédacteur en chef du Magazine ASEC Mimosas