21e journée de Ligue 1/ ASEC – AFAD : 3 – 3 :

L’ASEC Mimosas, contrainte au match nul

Menée au score (0 – 2) avant la 20e minute de jeu, l’ASEC Mimosas a puisé  dans ses ressources pour d’abord refaire son retard, avant de prendre l’avantage et d’être rejointe, en toute fin de partie par l’AFAD qui l’a contrainte au partage des points (3 – 3). C’était ce soir, au Stade Robert CHAMPROUX, lors de la 21e journée de Ligue 1.

L’ASEC Mimosas fait un début de match catastrophique. Dès la 3e mn, elle encaisse l’ouverture du score qui intervient sur un coup-franc des 25 mètres. La puissante frappe de YAO Kevin Romaric trouve le poteau gauche rentrant de KOFFI Kouakou Hervé, le gardien de but de l’ASEC Mimosas qui est battu (0 – 1 ; 3e mn).  Obligés de réagir, les Mimos se lancent à l’attaque. A la 16e mn, sur un coup-franc joué par POE Jean Morel, Aristide BANCE reprendre le ballon de la tête qui passe juste à côté du poteau.  Dans la foulée de cette action, l’AFAD va inscrire son 2e but. Il est l’œuvre de  KOUAKOU Thierry, qui, à la conclusion d’une action savamment jouée par son équipe, trompe une fois de plus KOFFI Kouakou Hervé (0 – 2 ; 17e mn). Pour la première fois, cette saison, l’ASEC Mimosas est menée sur le score de 2 buts à 0. Le match gagne alors en intensité. L’AFAD est maintenant dans une position de contre-attaque et tente de faire encore plus mal. Les Jaune et Noir n’ont plus autre choix que d’attaquer. Ils y vont à fond par des attaques fulgurantes.  Sur l’une de ces attaques, à la 34e mn, ils obtiennent la réduction du score. TA BI Willy Braciano profite d’un mauvais dégagement de la défense de l’AFAD pour  placer un pointu et battre le gardien de but N’DRIN Ulrich (1 – 2 ; 34e mn). La révolte mimosas est alors mise en marche. A la 36e mn, le buteur TA BI Willy Braciano rate une occasion idoine de réaliser le doublé sur un parfait retrait de POE Jean Morel. On va donc à la pause avec un but de retard pour l’ASEC Mimosas.

Au retour des vestiaires, les Mimos ne mettent pas assez de temps pour refaire ce retard.  Avec un haut pressing  d’entame de seconde période, il remettent la parité au score, à la 48e mn, soit 3 mn après le coup d’envoi de la seconde période, comme l’avait fait l’AFAD, en première période. Aristide BANCE fait une belle percé dans la défense Afadiste et décale bien ANGBANDJI Alex, sur la droite. Le retrait de ce dernier trouve TA BI Willy Braciano, à l’entrée de la surface de réparation qui met une frappe imparable pour égaliser et signer son doublé dans le match (2 – 2 ; 48e mn). L’ASEC revient bien dans la parité et continue à marcher sur son adversaire. C’est pourtant l’AFAD qui passe le premier à côté d’un troisième but, à la 51e mn, sur un coup-franc plein axe, à l’entrée de la surface de réparation mimosas. KOFFI Kouakou Hervé est sauvé par son poteau gauche sur la frappe de N’GOH Brou Manassé. Le match s’emballe un peu plus avec de nombreuses occasions de faire le break pour les deux équipes. A la 83e mn, POE Jean Morel tente une belle frappe enroulée qui sollicite la belle claquette de N’DRIN Ulrich pour  mettre le ballon en corner. Les Mimos sont très menaçants et sont récompensés de leur effort par un penalty, à la suite d’une faute commise dans la surface de réparation, sur OUATTARA Issouf, bien servi par TA BI Willy Braciano. Le penalty est transformé par Aristide BANCE qui prend le gardien de but à contre-pied (3 – 2 ; 88e mn). L’ASEC Mimosas prend l’avantage à deux minutes de la fin du temps réglementaire et est tout-près de prendre le large sur deux  nouvelles occasions. D’abord, à la 90e mn, sur une puissante frappe d’Aristide BANCE qui est renvoyée par le poteau gauche du gardien de but. Et ensuite dans le temps réglementaire et après avoir réussi un « petit pont » sur un défenseur, Aristide BANCE est abattu dans la surface de réparation. Mais là, l’arbitre ferme les yeux et ne signale aucune faute (90’+3).  Alors qu’on s’achemine à la fin de la partie, dans la dernière minute du temps additionnel,  l’AFAD mène une offensive sur laquelle les joueurs de l’ASEC Mimosas sont pratiquement à l’arrêt,  s’attendant au coup de sifflet de l’arbitre pour permettre à un coéquipier gisant au sol, de recevoir les médecins. L’arbitre laisse poursuivre le jeu et l’AFAD en profite pour égaliser par N’GOH Brou Manassé qui reprend le centre en retrait d’un coéquipier (3 – 3 ; 90’+4). L’AFAD égalise donc et arrache le match nul à l’ASEC Mimosas. L’ASEC Mimosas ne prend qu’un point et voit le WAC revenir à 3 points, à 5 journées de la fin du championnat et juste avant le grand derby, de la 22e journée, contre l’Africa Sports, prévue,  le samedi 20 mai prochain, au Stade de la Paix de Bouaké.

 

H.K