Éditorial :

VISER LES ÉTOILES ET LE CIEL

L’ASEC Mimosas est en train de démontrer qu’un club sportif doit toujours avoir des ressources pour rebondir après une défaite ou une élimination douloureuse. Et c’est bien ce qu’elle a fait la semaine dernière. L’équipe a su se relever de son élimination en Coupe de la Confédération pour remporter ses deux matches suivants en Coupe de la Ligue et en Coupe nationale dont le premier contre le WAC, son poursuivant direct en Ligue 1. Ces deux succès sont venus booster la confiance de l’équipe avant les 9 prochaines journées de Ligue 1 qui mèneront tout droit au titre de champion de Côte d’Ivoire. En plus de cela, ils ont permis à certains de nos joueurs, en difficulté ces derniers temps, de retrouver le plaisir de jouer et leurs sensations de buteurs.

Tout cela est de bon augure pour aborder les deux prochains matches de l’équipe en championnat national contre le SC Gagnoa, ce jeudi après-midi, au Stade Robert Champroux (18e journée en retard), puis contre l’AS Tanda, le dimanche (19e journée) dans la même arène. Ces deux rencontres constituent un double virage à négocier parce qu’elles sont pour nous une belle occasion d’enregistrer des succès de prestige contre des formations qui ont été africaines cette année et parce qu’au plan comptable, elles pourraient nous permettre aussi de les distancer dans la course aux places africaines.

Si les oppositions de cette semaine contre le Sporting Club et l’AS Tanda sont couronnées de victoires, ce sera pour le club et ses merveilleux Actionnaires une occasion de célébrer l’arrivée de StarTimes, le nouveau partenaire, qui est venu grossir le pool des entreprises leaders qui soutiennent notre club dans son développement. Cette union, qui intervient après l’accord conclu, il y a quelques semaines, avec la République Fédérale d’Allemagne, vient confirmer que l’ASEC Mimosas demeure le partenaire idéal pour tous ceux qui s’intéressent à la chose sportive dans notre pays.

Au club le plus titré de Côte d’Ivoire, doté d’un large réseau de partenaires, certains observateurs pourraient demander jusqu’où il compte aller. Nous leur répondons avec un proverbe chinois qui enseigne ce qui suit: « Quand tu es arrivé au sommet de la montagne, ce n’est pas encore fini. Continue de grimper. Il y a encore les étoiles et le ciel à conquérir ». A l’ASEC Mimosas, nous avons fait de grands progrès dans la construction du club, mais nous continuons de travailler pour grimper toujours plus haut afin de viser les étoiles et le ciel.

 

Par KONE Ismaël, Rédacteur en chef du Magazine ASEC Mimosas.

Editorial du N°1323