14e journée en retard de Ligue 1/ AS Denguélé – ASEC Mimosas : 0 – 0 :

L’ASEC Mimosas s’échappe à un point

L’ASEC Mimosas  a concédé le match nul (0 – 0)  à l’AS Denguélé, cet après midi, lors de la 14e journée en retard de Ligue 1, par la faute d’un manque de réalisme mais aussi un arbitrage scandaleux. L’ASEC Mimosas conforte néanmoins sa place de leader, à un point des Séwé Sport , le poursuivant direct.

Leaders à la faveur d’un meilleur goal average avant ce match en retard, les  Mimos avaient pour objectif de prendre les points de la victoire pour distancer le Séwé Sport. Ils entament donc le match tambour battant et se procurent, coup sur coup, deux occasions franches de buts par Aristide BANCE et par POE Jean Morel. Malheureusement, cette belle entame n’est pas suivie par la réussite. Les Mimos sont bien en place et présents sur toutes les balles. La bonne complicité semble déjà établie entre  Aristide BANCE  et POE Jean Morel, le nouveau venu. L’AS Denguélé est déjà acculée et tente de sortir de l’emprise mimosas par de longue balle, dans le dos de la défense. L’ASEC Mimosas ne lâche pourtant pas prise et multiplie les offensives. Mais,  par précipitation et par manque de lucidité, elle ne parvient pas à faire la différence au cours de la première période.  

L’entame de la 2e période est tout le contraire de la 1ère. La dure réalité de la fatigue du voyage de Yaoundé se fait ressentir. L’AS Denguélé profite de cette impasse pour se montrer souvent dangereuse. L’entraîneur TRAORE Siaka procèdent dont à un premier changement avec l’entrée de LASME Guy Aimée, le jeune de l’Académie MimoSifcom, récemment  promu en équipe première. Le match s’équilibre, mais l’AS Denguélé obtient un coup-franc plein axe, à l’entrée de la surface de réparation mimosas, à la 77e mn. Ce coup de pied arrêté est renvoyé par le mur, mais l’arbitre siffle un penalty, prétendant que le ballon est contré par une main mimosas. Heureusement pour l’ASEC Mimosas, le penalty exécuté par KRAMO Kouamé est renvoyée par le poteau droit des buts gardés par KOFFI Kouakou Hervé. L’ASEC Mimosas échappe à un premier hors-up. Le match gagne en intensité et les Mimos appuient sur l’accélérateur et s’offrent encore des opportunités. A la 83e mn, Sur un corner de POE Jean Morel, AKA Serge Arnaud s’infiltre dans la petite surface de réparation,  mais sa frappe est contrée au dernier moment. Le but semble se rapprocher. A la 88e mn, DOSSO Fabius, entrée en lieu et place d’ANGBANDJI Alex est abattu dans la surface de réparation.  L’arbitre ajuste le sifflet dans la bouche mais désiste finalement à accorder le penalty au grand désarroi du public du Stade Robert CHAMPROUX, tellement la faute était flagrante. Sans se décourager, les Jaune et Noir poursuivent à marcher sur les odiennékas et se procurent une dernière occasion, dans le temps additionnel. POE Jean Morel très en verve, enclenche une action solitaire. Il reçoit le ballon dos au but, pivote sur lui-même avant d’envelopper une frappe pure que  SANGUISSO Nabil, le gardien de l’AS Denguélé est très heureux de voir renvoyée par sa barre transversale. L’ASEC Mimosas concède le match nul (0 – 0) et prend une distance d’un point sur le Séwé Sport (2e ). Une avance qu’il faudra conforter, le lundi 27 mars, face à Moossou FC, lors de la 15e journée, à partir de 17h30, au Stade Robert CHAMPROUX.